Shampoing solide – Recette parfaite pour débuter

C’est souvent sur un coup de tête qu’arrivent les jolies choses… Et c’est précisément comme ça que j’ai proposé à une copine (#yoga ;)) de lui préparer un petit kit pour faire son 1er shampoing solide. Je voulais lui formuler une recette simple sans trop d’ingrédients et à la fois, faire une formule qui convient à tous.

Recetteelm1.jpg

Voici les ingrédients pour environ 100gr :

  • 30gr SCI : c’est un des tensioactifs les plus doux (pas plus de 30-35%)
  • 10gr d’huile de jojoba : rééquilibrante, elle convient à tous les types de peaux
  • 10gr d’huile de coco vierge : brillance
  • 20gr de poudre de Shikakaï : (chez AromaZone) poudre lavante
  • 15gr de poudre de Kapoor Kachli : (Chez AromaZone) c’est LA poudre des shampoings solides
  • 5gr de miel pour la douceur
  • 10gr d’eau : ici j’ai fait de l’infusion de camomille pour la douceur
  • 20 gouttes d’HE de lavande : préventif anti-poux

Kitelm1.jpg

Ensuite versez le SCI et les huiles et l’eau dans un récipient en verre. Mettez-le à chauffer au bain-marie. Remuez bien jusqu’à avoir une pâte homogène puis rajoutez les poudres, le miel et les HE en dernier. Mélangez bien puis remplissez un joli moule.

Ne faites pas de shampoings trop petits car ils pourraient se casser rapidement.

Ensuite mettez le moule 2h au réfrigérateur puis démoulez-le. Attendez 48h avant la 1ere utilisation. Puis faites moussez plutôt dans les mains que sur la tête.

Shampsolidedoux.jpg

Il mousse assez facilement et rend les cheveux souples et très doux. Une recette parfaite si vous débutez 😉

LELM

Savon frais à l’eucalyptus

C’est la dernière nouveauté dans mes 5 recettes de Noël… Un savon frais mais pas n’importe lequel. C’est surtout mon premier savon avec des huiles essentielles. Je n’en mets pas habituellement, car suivant les conseils d’Agnès, c’est un peu « luxueux » de mettre des HE dans un savon car il en faut énormément. En effet elles s’évaporent pendant la saponification puis pendant la cure (4 semaines min)… Mais c’était pour Noël et j’avais tout de même envie de tester… Et j’aime beaucoup cette odeur à la fois fraîche et réconfortante, un parfum envoutant qui sent le « propre ».

Ci-dessous mes « savons de Noël » en cure… Il m’a fallu commencer les cadeaux en novembre cette année. De haut en bas, vous voyez : mes savons à la lavande du jardin et les blancs tout doux. Sur l’étage du dessous : mes savons roses au sucre et ceux à l’eucalyptus (cet article ;)). Et enfin ceux au thé de Noël en bas, avec mes restes de savons de Marseille (les ronds).

Noël2019.jpg

Revenons à mes savons du jour… Tout est parti de mon jardin, je voulais profiter de mon Eucalyptus avant l’hiver. J’ai donc fait sécher des branches pour récupérer les feuilles.

Euca.jpg

Ensuite je les ai passées au mixeur, je vous laisse imaginer l’odeur dans la cuisine…

Euca1.jpg

Pour profiter au maximum du parfum dans le savon, j’ai fait macérer les feuilles dans l’huile d’olive prévue pour ma recette. Et j’en ai gardé 5g pour les mettre dans les savons.

Voici la composition :

  • 30% d’huile de coco
  • 10 % de beurre de karité
  • 53 % d’huile d’olive (macérât de feuilles d’eucalyptus)
  • 7% d’huile de ricin

Puis à la trace :

  • 10 gr d’huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • 5 gr de feuilles d’Eucalyptus séchées puis broyées
  • 6 gr de mica vert océan : colorant minéral

La soude est à recalculer, j’ai choisi de le surgraisser à 7%. Le mica est plus difficile à incorporer et ma trace était déjà bien là, j’ai dû les mouler très rapidement. Ce qui fait que le bleu/vert n’est pas homogène (du tout) sur ces savons 🙂 Le résultat me plaît et je sais que je pourrai en mettre encore moins la prochaine fois.

Euca3.jpg

Le test sous l’eau est réussi et il sent encore bien l’eucalyptus.

Euca4.jpg

Le plus fou, c’est qu’il ne nous en reste pas beaucoup pour nous, il faut dire aussi que les filles commencent leurs collections personnelles de « savon de déco » 🙂

LELM

Le plus doux des savons…

… C’est bien celui-là. Voici un savon ultra pur pour les peaux qui ont besoin de tendresse. Les fêtes sont passées, place à cette nouvelle année. En Janvier, moi j’ai des envies de délicatesse, de neige fraîche et légère, de lumière et de sérénité.

Démarrons l’année tout en douceur. Ce savon faisait partie de mes cadeaux de Noël DIY, j’espère qu’il plaira. Il nous en reste un à la maison, je viens juste de l’essayer en douce, c’est un délice.

Savons blanc.jpg

Voici la composition :

  • 25% Huile de coco
  • 20% Beurre de karité
  • 40% Huile d’amande douce
  • 10% Huile de bourrache
  • 5%  Huile de noyaux d’abricots

J’ai réalisé un batch avec 1kg d’huile. La soude est à recalculer, j’ai choisi un surgraissage à 7%. Je n’ai rien rajouté en plus. Cela faisait trop longtemps que je voulais faire un savon bien blanc.

Savonb.jpg

Les huiles utilisées sont plutôt coûteuses, cela en fait donc un savon « précieux ». Mais c’est mon savon coup de cœur: sa texture est magique, il est si doux que je le reconnaissais au toucher pendant sa cure. (Oui mes filles me faisaient « deviner » mes savons les yeux fermés). Et sa couleur, bien sûr, très simple, j’aime beaucoup, il me fait repenser à mes premiers savons « galets ».

Bonne et douce année 2020 à vous.

LELM

Savons au thé de Noël

Et pourquoi pas après-tout ? Faire des savons avec du thé de Noël… La période m’a aidée à concevoir ce mélange improbable. Un peu d’urucum pour accentuer la couleur orange et les épices pour faire patienter avant Noël.

Je vous dévoile ici une de mes recettes de savon pour Noël. J’ai un peu adapté la recette d’Agnès avec ce que j’avais en réserve, voici la composition :

  • 35% huile de coprah (coco)
  • 10% beurre de mangue
  • 30% huile d’olive
  • 15% huile de Colza
  • 10% huile de sésame

Ajouts à la trace: 2% de thé de Noël + 1% d’urucum et 0,5% de cannelle. L’urucum apporte un effet « soleil » qui fait du bien en hiver et une action légère anti-âge. En plus d’être exfoliant, le thé apporte ici un léger arôme d’épices de Noël.

teasoap9.jpg

20191130_104908.jpg

Un savon parfait pour se réveiller et profiter pleinement des belles journées à préparer les fêtes…

LELM

Savons de Marseille à l’argile

Un petit moment que je ne vous avais pas parlé de mes savons. Rappelez-vous mes derniers c’était les savons au sucre 🙂 Je les referai d’ailleurs car la mousse est addictive. Voici aujourd’hui un savon que je voulais essayer de faire depuis longtemps : Le savon de Marseille.

Avant que j’apprenne à faire mes savons moimême, j’en utilisais beaucoup car c’est le seul, naturel et bio que j’ai trouvé facilement en vrac.

20191009_141345.jpg

J’ai recalculé la quantité de lessive de soude pour une recette personnalisée : 72% d’huile d’olive, 21% d’huile de coco et 7% de beurre de karité (pour encore plus de douceur). J’ai rajouté 2% d’argile verte à la trace pour accentuer le « vert » que j’avais pensé bien plus fort… Voilà un savon surgras à 8%.

C’est un savon qui était un peu « gras » au démoulage des petits (ci-dessus), j’ai attendu un jour de plus pour les ronds. D’ailleurs pour les ronds, mes préférés, j’utilise un emballage de pringles 😉

20191009_141220.jpg

Résultats du test :

Il est très doux, car je n’ai pas mis de poudre ou farine cette fois-ci. Il mousse bien, mais un peu moins que mes savons au sucre. Les filles les ont trouvés moins jolis, oui oui désolée ils ne sont pas roses… Moi ils me plaisent bien car du coup ils font très « nature », je crois que je ne peux plus me passer de la véritable odeur du savon.

20191018_174928.jpg

signatureelm3_5_original.jpg

Un savon doux au sucre

Marre d’utiliser des produits toxiques pour vous laver ? Marre de dépenser des fortunes en gel douche? Marre d’avoir 10 flacons entamés au bord de votre douche (oui c’était comme ça chez moi avant !)? Envie de faire vous-même ?

🌍 Passez au savon solide, le vrai ! Le vrai savon saponifié à froid (SAF pour les intimes) ne dessèche pas la peau, au contraire c’est un vrai soin ! Vous trouverez plus d’explications ici.

Trouvez un atelier (ici pour les lyonnaises) prés de chez vous, c’est un savoir-faire précieux pour votre peau et celle de votre famille  😉

Agnès nous en avait déjà parlé lors de notre atelier : il est possible de rajouter du sucre dans les savons, ça leur donne une mousse très onctueuse et abondante… Je voulais donc tester ça dans un savon tout doux pour les enfants sages… ou pas 🙂

Les savons sont roses, forcément, voici la recette :

En utilisant la recette de base d’Ags (coco, karité, olive, colza et sésame), j’ai rajouté à la trace : <1% de Manjista, 2% de sucre de canne brun bio et 4% de farine de riz.

J’ai recalculé la soude pour le faire « surgras » à 8%.

Voilà le résultat 🙂

Savonssucre.jpg

Testés pendant les vacances, ils ne sentent pas (enfin si, ils sentent le savon :)) mais ils moussent beaucoup et rendent la peau toute douce.

signatureelm3_5_original.jpg

Pour les bébés : Liniment et savon DIY

Voici les 2 produits DIY indispensables (à mes yeux) pour les bébés: Un liniment et un savon.

Commençons par la recette la plus simple : le liniment vous permet de nettoyer le siège de bébé lors des changements de couches mais aussi de démaquiller les mamans. A l’époque de ma « période bébé », je me maquillais encore un peu 😉

Promenade.jpg
J’ai fait les 2 grandes moi. Les savons sont pour la 3e.

Il vous suffira de 2 ingrédients : De l’huile d’Olive bio et de l’eau de chaux. Pour l’eau de chaux vous en trouverez en pharmacie. Comparez les prix car ça peut beaucoup varier d’une pharmacie à l’autre!

Pour les quantités c’est 50% d’huile d’Olive et 50% d’eaux de chaux. Vous pouvez rajouter de la cire végétale ou non pour éviter que les 2 ingrédients se dissocient, mais perso en secouant bien le flacon avant usage ça allait. Et en plus, généralement il n’a pas le temps de se « reposer » le liniment 😉

Du coup vous mélangez les 2 produits et vous mixez, encore avec un mixeur bâton… C’est ma copine Marie qui va être contente 😉 Vous verrez, le mélange va un peu épaissir comme pour les savons d’ailleurs… Versez dans un flacon et c’est prêt… ! En plus vous ferez de sacrées économies !

Pour la 2e recette, il vaut mieux se former à la saponification à froid, comme moi, trouvez un atelier près de chez vous. Par contre, attention à vous c’est addictif !!

J’ai formulé cette recette toute douce pour les bébés :

  • 20% d’huile de coco
  • 20% de beurre de karité
  • 60% d’huile d’Olive
  • A la trace :
    • 1% de poudre de manjishta pour la couleur et pas pour l’effet anti-âge 🙂
    • 2 cuillères à café de miel de mon cousin (pour environ 500g d’huile)

20190602_090605.jpg

20190615_220156.jpg

Avec ces 2 recettes vous aurez un bébé propre et bio 🙂

signatureelm3_5_original.jpg