Un savon doux au sucre

Marre d’utiliser des produits toxiques pour vous laver ? Marre de dépenser des fortunes en gel douche? Marre d’avoir 10 flacons entamés au bord de votre douche (oui c’était comme ça chez moi avant !)? Envie de faire vous-même ?

🌍 Passez au savon solide, le vrai ! Le vrai savon saponifié à froid (SAF pour les intimes) ne dessèche pas la peau, au contraire c’est un vrai soin ! Vous trouverez plus d’explications ici.

Trouvez un atelier (ici pour les lyonnaises) prés de chez vous, c’est un savoir-faire précieux pour votre peau et celle de votre famille  😉

Agnès nous en avait déjà parlé lors de notre atelier : il est possible de rajouter du sucre dans les savons, ça leur donne une mousse très onctueuse et abondante… Je voulais donc tester ça dans un savon tout doux pour les enfants sages… ou pas 🙂

Les savons sont roses, forcément, voici la recette :

En utilisant la recette de base d’Ags (coco, karité, olive, colza et sésame), j’ai rajouté à la trace : <1% de Manjista, 2% de sucre de canne brun bio et 4% de farine de riz.

J’ai recalculé la soude pour le faire « surgras » à 8%.

Voilà le résultat 🙂

Savonssucre.jpg

Testés pendant les vacances, ils ne sentent pas (enfin si, ils sentent le savon :)) mais ils moussent beaucoup et rendent la peau toute douce.

signatureelm3_5_original.jpg

Pour les bébés : Liniment et savon DIY

Voici les 2 produits DIY indispensables (à mes yeux) pour les bébés: Un liniment et un savon.

Commençons par la recette la plus simple : le liniment vous permet de nettoyer le siège de bébé lors des changements de couches mais aussi de démaquiller les mamans. A l’époque de ma « période bébé », je me maquillais encore un peu 😉

Promenade.jpg
J’ai fait les 2 grandes moi. Les savons sont pour la 3e.

Il vous suffira de 2 ingrédients : De l’huile d’Olive bio et de l’eau de chaux. Pour l’eau de chaux vous en trouverez en pharmacie. Comparez les prix car ça peut beaucoup varier d’une pharmacie à l’autre!

Pour les quantités c’est 50% d’huile d’Olive et 50% d’eaux de chaux. Vous pouvez rajouter de la cire végétale ou non pour éviter que les 2 ingrédients se dissocient, mais perso en secouant bien le flacon avant usage ça allait. Et en plus, généralement il n’a pas le temps de se « reposer » le liniment 😉

Du coup vous mélangez les 2 produits et vous mixez, encore avec un mixeur bâton… C’est ma copine Marie qui va être contente 😉 Vous verrez, le mélange va un peu épaissir comme pour les savons d’ailleurs… Versez dans un flacon et c’est prêt… ! En plus vous ferez de sacrées économies !

Pour la 2e recette, il vaut mieux se former à la saponification à froid, comme moi, trouvez un atelier près de chez vous. Par contre, attention à vous c’est addictif !!

J’ai formulé cette recette toute douce pour les bébés :

  • 20% d’huile de coco
  • 20% de beurre de karité
  • 60% d’huile d’Olive
  • A la trace :
    • 1% de poudre de manjishta pour la couleur et pas pour l’effet anti-âge 🙂
    • 2 cuillères à café de miel de mon cousin (pour environ 500g d’huile)

20190602_090605.jpg

20190615_220156.jpg

Avec ces 2 recettes vous aurez un bébé propre et bio 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

Que faire de vos roses ?

C’est Estelle qui m’a donné envie de vous parler de mon rosier… Je n’ai pas une aussi jolie collection, ni une collection d’ailleurs vu que je n’en ai qu’un seul ! 🙂

Je suis ravie quand je peux récupérer et/ou manger les productions de mon jardin. Ce que nous offre la nature est tellement riche… Profitons-en !

Acheté il y a 2 ans à la Foire aux plantes rares de Saint Priest, mon rosier a superbement fleuri cette année. Je l’ai acheté à la Roseraie de Berty. Je l’ai choisi pour sa couleur et le parfum envoutant de ses fleurs. Il s’appelle « Duchesse d’Angoulême« , rien que ça…

20190604_213319.jpg

20190605_090258.jpg

Du coup je me suis demandé comment profiter au maximum de toutes mes jolies roses.  Je précise que mon rosier n’est absolument pas traité. Même les pucerons sont autorisés. Je laisse la nature se réguler seule.

J’ai commencé par en placer dans différents endroits de la maison pour embellir et parfumer naturellement…

20190526_190520.jpg

20190529_195613.jpg

20190605_091840.jpg

Ne vous inquiétez pas j’en ai laissé une bonne partie sur mon rosier ! Ensuite on peut utiliser les pétales dans les produits cosmétiques. En les faisant sécher: Elles me serviront à faire de l’eau de rose, des shampoings, des sels de bains…

20190605_090513.jpg

Vous pouvez aussi utiliser vos pétales de roses en cuisine, en faisant des pétales cristallisés, un sirop de rose ou encore les rajouter dans vos gâteaux et autres préparations… Je teste ce week-end de les rajouter dans ma confiture de cerise… Je vous en reparle très vite !

signatureelm3_5_original.jpg

Savons marbrés roses pour les filles

« Attention ! » nous avait dit Agnès : on attrape vite le virus de la saponification à froid (dit SAF)…. Je confirme 😉

Etant à court d’huile de Colza, j’ai dû changer la recette de base que j’utilisais et donc recalculer la quantité nécessaire de lessive de soude : Huile de coco, beurre de karité, huile d’Olive, Huile de Colza et Huile de Sésame.

Du coup j’ai utilisé le calculateur The Sage. Après mes nouveaux calculs c’est reparti pour une nouvelle recette. Mes savons sont « Surgras à 8% » un vrai bonheur 🙂

Je voulais essayer un marbrage, du coup j’ai découpé des côtés d’une brique de jus de fruits pour faire des séparateurs :

Marbrage.jpg

Ensuite pour les couleurs je voulais un côté « blanc » avec l’ajout de 2% farine de riz complet bio à la trace. Et un côté « vieux Rose » avec en plus 1% de poudre de Manjista (rose) et 1% de Rhassoul (gris). J’ai mis du Rhassoul pour le « vieux rose » mais aussi car j’ai trouvé la texture de mes premiers savons très agréable 🙂

Les couleurs rendent assez bien avant le démoulage:

20190506_211750.jpg

Par contre, autant pour les savons à 1 couleur j’avais atteint un niveau de propreté exemplaire… Autant quand j’ai fait ce marbrage : c’était crado pas joli joli ! Je n’ai pas racheté du sopalin et j’ai donc « condamné » un chiffon (Je le laverai dans 3 jours). Je préfère cette alternative plus durable 😉

Après avoir rempli les 2 côtés, j’ai enlevé le séparateur et j’ai passé un coup de baguette chinoise, un peu au hasard pour « mélanger » les 2 couleurs.

Et à la découpe j’ai de jolies surprises ! Le rose est un peu foncé, je mettrai un peu moins de manjista la prochaine fois.

20190507_113240.jpg

Ils ont l’odeur simple du savon. Ce qui me plaît bien. Surtout pour le bain des enfants ! J’ai même réussi à presque faire des petits coeurs… (si si ça ressemble non ?)

20190507_113506.jpg

J’en ai découpé 2 en demi-lune, je voulais tester cette forme aussi.

20190507_113315.jpg

Notre réserve à savons est re remplie de 11 savons ronds et 4 demi-lunes… 🙂 Il faut patienter pendant la cure maintenant !

20190507_112457.jpg

A très vite !

signatureelm3_5_original.jpg

Un savon au café : anti cellulite !

Cela faisait un moment que je n’avais pas fait de savon et nous sommes bientôt à court de savons au miel 🙂 Voici une nouvelle idée d’ajout dans vos savons.

Le savon au café, Agnès nous en avait parlé lors de l’atelier formation… C’est un savon exfoliant qui a toutes les propriétés anti cellulite de la cafeine. Objectif Summer Boby ! J’ai acheté un paquet de café moulu et hop dans la cuisine !

20190430_130626.jpg

Encore la même recette de base, doublée pour avoir 14 beaux savons 🙂 Et j’ai rajouté 8,75% de poudre de café (non utilisé) à la trace. Ici vous trouverez l’article d’Agnès.

 

20190430_130700.jpg

20190430_131128.jpg

Les savons sèchent très vite et n’ont pratiquement pas collé au moule (pringles). Je suis fan de ce moule qui fait de jolis savons ronds. Ils prennent la forme de galets à l’usure et ça c’est juste parfait !

J’ai même tenté un petit marquage 😉

20190501_095618.jpg

Retrouvez mes autres recettes ici. En tout cas, celui-là sent bon le café pendant la cure ! Vivement le test sous la douche 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

Crash test : Shampoings solides SCI 30%

J’ai réalisé 2 shampoings en essayant de réduire au maximum le SCI : 33% pour le shampoing à la poudre d’orange maison et 30% pour celui au premier plan.

20190311_215919.jpg

Recette de mon shampoing à l’orange :

  • 30g SCI
  • 16g eau
  • 17g beurre de mangue
  • 12g huile de fruits de la passion
  • 7g d’huile de jojoba (ma préférée pour rééquilibrer toutes les peaux)
  • 7g poudre d’orange (c’est tout ce que j’avais pour l’instant)
  • 3g Rhassoul

Du coup ça change mes proportions de base… Je l’ai testé : pendant la douche, il sent vraiment très bon mais je trouve qu’il ne mousse pas assez (sûrement pas assez de poudres « lavantes » ou trop de gras…) 😦 Je sais, je sais, ce n’est pas la mousse qui lave. Au final mes cheveux sont bien lavés mais ils ne sentent plus l’orange 😦

Le 2e est vraiment top : Voici les ingrédients :

  • 30g SCI
  • 10g eau
  • 19g beurre de mangue
  • 4g huile de ricin (il m’en restait juste un fond)
  • 7g huile de jojoba
  • 6g huile de fruits de la passion
  • 15g Rhassoul
  • 10g Kapoor Kachli

Résultat du test : Il est très agréable au lavage, mousse bien et rend mes cheveux vraiment doux et souples. Recette approuvée ! Du coup la prochaine fois il gagnera un peu de poudre d’orange pour le voyage olfactif 🙂

En résumé, mon prochain shampoing sera un mix des 2 ci-dessus. Oui oui ça peut être un peu long de trouver « sa » recette idéale (mes recettes ici) 😉 Mais c’est exactement ce qui est amusant… Et c’est en expérimentant qu’on apprend. Enjoy…

signatureelm3_5_original.jpg

Vous reprendrez bien un peu de vitamines?

Ceci est un shoot très frais, mais peut être difficile à apprécier pour certains, la faute au céleri et au fenouil qui ne sont pas forcément des légumes « faciles » en jus 🙂 Ces deux je les adore, plutôt crus que cuits d’ailleurs… 

20190318_135918.jpg

Quand on se met aux jus de légumes, le palais met un moment à « apprécier »… Allez-y progressivement, ils seront bénéfiques si vous prenez du plaisir pas si vous faites la grimace 🙂 Préférez celui-là pour démarrer 😉

20190318_135954.jpg

Les ingrédients de celui-ci : Pamplemousse rose, carottes (j’en ai mis un peu plus que sur la photo), céleri et fenouil 🙂

On peut rajouter du citron qui se marie bien avec le fenouil mais là j’avais peur que ça fasse trop d’agrumes avec mon pamplemousse 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

Sels de bain à la violette : un loupé !

Mon but n’est pas de vous montrer que je réussis tout et je pense que mes échecs peuvent aussi vous servir !  Alors je partage 😉

Pour continuer dans la lancée des cosmétiques DIY, je vous propose cette nouvelle « recette » à la violette. Si vous préférez la lavande c’est celui là

J’adore l’odeur des violettes, je suis d’ailleurs, au moment où j’écris cet article, en train de dévorer déguster des bonbons bio à la violette… Vous savez ceux avec une forme de fleur de violette ! 🙂

J’en avais un peu dans le jardin (des fleurs), je voulais en faire quelque chose…

20190323_142304.jpg

10 minutes plus tard me voilà dans la cuisine avec une jolie poignée. Je les étale sur un torchon pour les faire sécher… Ramassées samedi, sel de bain fait le mardi soir : Et hop dans mon petit hachoir 🙂

20190326_135057.jpg

Pour les quantités, j’ai fait au feeling, oui je sais je n’aime pas trop suivre les recettes… Après le mixage, le sel est violet et le lendemain il est carrément plutôt bleu 😉

20190326_131846.jpg

Par contre pour l’odeur, c’est raté, ça ressemble à une odeur d’herbe un peu « verte »… Ce qui me fait penser que les violettes auraient dû sécher un peu plus longtemps… Là je fais sécher un peu le sel à l’air libre pour voir comment ça évolue… Autre piste, je pourrai faire un macérat d’huile à la violette ??

A suivre !

signatureelm3_5_original.jpg

Pink root juice

Je vous présente mon jus rose de racines ! Avec ce jus-là: plus besoin de la crème « Teint des vacances »! Voilà comment avoir un joli teint sans maquillage

La beauté de notre peau vient de ce que l’on mange !

Après le lait d’amandes, on re sort l’extracteur de jus 🙂 Pour faire des cures de vitamines et minéraux sans fatiguer l’estomac. Je m’explique…

L’avantage de boire un jus de légumes est d’avoir toutes les enzymes, vitamines et minéraux des légumes sans leurs fibres. En effet quand les fruits et légumes sont crus, ils sont vivants et leurs enzymes permettent une régération de nos cellules. Cela me parait évident que de manger des produits vivants me fera plus de bien que de manger des produits morts… Mais ça n’engage que moi 😉

Pourquoi enlever les fibres des légumes ? Pour accélérer l’assimilation et garantir l’effet BOOST de votre jus sans fatiguer l’estomac.

C’est comme un café healthy 😉

Un jus est environ digéré en 20 minutes. C’est pourquoi également, il est important de le boire au bon moment : à jeûn le matin, entre les repas ou à l’apéro l’été : version concombre menthe ;). Comme ça vous ne perturbez pas votre estomac et l’assimilation est maximale.

20190313_155938.jpg

Niveau proportion, j’essaye de garder max 1/3 de fruit pour 2/3 de légumes, car les fruits en jus apportent beaucoup trop de sucre d’un coup. Les fruits, au final, il vaut mieux les croquer 🙂 comme ça on a des fibres… Vous suivez 🙂 ?

20190313_155910.jpg

Vous êtes convaincu?

Du coup, je vous présente mon jus préféré en ce moment :

Carottes, Betterave (crue!), Orange (ou Pomme) avec du gingembre et du curcuma (en 2 tranches d’environ 3mm).

Le tout bio bien sûr car sinon c’est un jus de pesticides que vous buvez ! A vous de doser comme cela vous plaît. Ce jus s’appelle chez nous le « Jus Rose » et plaît beaucoup aux enfants. Je leur en fait au goûter ou les matins « sans école » 🙂

20190514_123539.jpg

Un vrai shoot de vitamines et un effet bonne mine garantie !

signatureelm3_5_original.jpg

Lavez-les moins ils seront plus propres !

Attention voici une petite astuce simple, efficace, écologique, économique et qui fera du bien à vos cheveux et votre cuir chevelu 😉 C’est aussi, aller vers la simplicité volontaire

Vous m’avez bien compris : il s’agit de peu à peu espacer vos shampoings.

Il n’existe pas de fréquence idéale… Chacun est différent, mais les bénéfices à espacer les shampoings sont valables pour tous !

On réduit l’utilisation des produits lavant (chimiques ou non). Cela limite « l’agression » et donc diminue aussi la réaction compensatrice de votre cuir chevelu à produire du sébum, d’où le cuir chevelu gras.

20190312_100438.jpg

Une petite photo de mes cheveux au naturel lavés avec un shampoing solide maison. Je ne fais pas de coloration, on verra plus tard… ou pas… 😉 La tresse est une bonne astuce pour attendre le prochain shampoing 😉

Si vous avez des enfants, dites vous que l’idéal est de commencer tôt ! Ne les habituez pas à une fréquence trop importante : 1 fois par semaine ça suffit largement, d’autres diront « even less » 😉

Je souhaite aussi faire référence avec un passage trouvé dans les magazine Kaizen Hors séries sur l’autonomie… (Une vraie mine d’or !)

20190312_145238.jpg

A méditer…

Take care 🙂

signatureelm3_5_original.jpg