Transformation du jardin – Article 2 : Le salon en palettes

Vous voulez un projet pour cet été? Encore une chose qu’on n’avait pas vraiment envie d’acheter… Un salon de jardin pour profiter de ptit dej, goûters et repas dans le potager, à côté de la mare. Merci Pinterest pour l’inspiration… Tapez « Meuble en palettes » sur Pinterest, vous serez servis…

Quel tuto choisir?

Essayez de trouver une vidéo bien détaillée pour éviter de faire fausse route. N’hésitez pas à la regarder plusieurs fois avant de vous lancer.

On a choisi ce tuto. Ce n’est pas le plus simple et il faut quand même avoir quelques outils…

wp-1594123392804.jpg

wp-1594123380280.jpg

Où trouver des palettes et à quel prix?

Les palettes idéales sont marquées EUR ou EPAL. Elles ne sont pas traitées et sont au  format 120cm par 80cm.

Pour les prix, le mieux est de rester en dessous de 15€ la palette.

Maintenant, où les trouver ? Les zones industrielles et les petites entreprises sont votre meilleure option. N’hésitez pas à vous déplacer pour en demander.

Pour la construction, il vous faudra compter 1 matinée par canapé. Les outils importants sont le pied-de-biche, la scie sauteuse et un bon marteau.

Voilà notre résultat. Les coussins seront partagés avec notre autre salon de jardin (de l’autre côté) en attendant que je les fasse moi-même…

wp-1594123401059.jpg

Il nous manque encore une palette pour faires les accoudoirs de la 2eme banquette. En plus les accoudoirs solidifient les dossiers. C’est très confortable car les dossiers sont légèrement inclinés et les banquettes bien profondes.

wp-1594123409367.jpg

Je vous souhaite de très belles vacances créatives.

LELM

Tisane d’été – Infused water – Ou comment donner bon goût à l’eau du robinet…

L’été est là, arrivé en un clin d’œil, avec son lot de grosses chaleurs. Le potager a besoin d’eau et moi aussi. J’essaye de boire tout au long de la journée, mais j’en ai assez des tisanes en ce moment… La solution pour l’été c’est de préparer des infused water! Vous aimez le goût de l’eau du robinet vous ? Pas moi…

Infused water, c’est quoi ?

Le principe est simple, c’est une tisane faite dans de l’eau froide 🙂 Cela vous évite de faire chauffer de l’eau ce qui est appréciable en ces périodes. Vous ferez donc infuser des herbes, fruits et légumes pour améliorer le goût de votre eau, mais pas que…

Quitte à changer le goût autant que vous en tiriez des bénéfices, non ? Vous profiterez  de vitamines et nutriments sans même vous en rendre compte!

Beauté, défenses naturelles, détox, énergie, que désirez-vous ?

wp-1593423971923.jpg

Ma recette pour débuter

Les ingrédients des mojitos de l’été:

  • citron: détox, améliore la digestion, défenses immunitaires. Utilisez l’écorce que si votre citron est bio.
  • menthe: améliore la digestion, combat la dépression, c’est l’effet mojito 🙂
  • concombre: détox, hydratation. Idem que le citron: bio ou sans la peau !
  • basilic: antibactérien, anti-inflammatoire

Déposez les épluchures, feuilles et fruits dans votre récipient, puis rajoutez l’eau. C’est tout… Direction le frigo pour en profiter pendant plusieurs jours…

Vous pouvez utiliser comme moi un distributeur de boisson ou bien une carafe d’eau toute simple, une gourde ou encore votre théière habituelle 🙂 Et bien sûr vous pouvez vous faire une eau infusée au verre! L’idée est juste de laisser infuser au moins quelques minutes.

wp-1593429217625.jpg

La parenthèse déco

Sur la photo vous pouvez voir mon distributeur de boisson qui est une grosse bombonne de 6L de la marque QUAI-SUD, que nous utilisons également depuis des années pour faire des rhums arrangés ou des punch 🙂

Vous pouvez aussi craquer pour un distributeur de boisson sur LE site de déco du moment: LOBERON. C’est mon amie qui m’en a parlé, en plus d’être talentueuse et d’avoir une maison décorée avec une justesse incroyable, elle trouve toujours des sites superbes…

Pour vos eaux infusées, laissez parler votre créativité, j’ai des framboises au congel, elles seront parfaites pour ma prochaine recette.

LELM

Bon plan local – la fabrique de bière artisanale: Nomade Brewery

Une fabrique de bière artisanale et bio à Genas, dans mon village en banlieue lyonnaise ! Quelle chance me direz-vous 🙂 oh yeah.

J’ai été accueillie avec beaucoup de gentillesse par Sam et Lauriane, les créateurs de ce bel endroit. Je vous présente l’histoire de Nomade Brewery

wp-1592338110330.jpg

logo

Qui sont-ils ?

Sam et Lauriane sont deux chimistes de formation, amoureux de voyages, ce beau projet est né en Amérique du sud… Suite à un séjour à Montréal où les microbrasseries ont connu un élan fou, ils décident de se lancer et d’en créer une à Lyon, c’était en 2016. Elle est, au début, réservée aux professionnels puis ouvre au public en sept 2019.

wp-1592337967326.jpg

Leur projet

Ils font bien les choses, avec beaucoup de cohérence:

wp-1592338787941.jpg

  • Leurs bières sont fabriquées artisanalement et labellisées bio. On peut même les apercevoir brasser derrière le comptoir 😉
  • Ils proposent des planches apéro en collaboration avec les producteurs et commerces ultra-locaux (de Genas à vrai dire!).
  • Leurs bouteilles de 75cl sont récupérées et réutilisées: on aura juste à leur ramener propres lors de notre prochaine visite à la fabrique 🙂 Avec Rebooteille, des Lyonnais 😉
  • Même le café est proposé, de nouveau, en partenariat avec une entreprise Lyonnaise: Label(le) Brûlerie.
  • Les foodtrucks variés, locaux et engagés.
  • Oui vous pourrez payer en Gonettes 🙂

wp-1592337993846.jpg

Leurs bières

Ils proposent des bières vraiment originales et délicates. Voici quelques spécialités à tester sur place (en pression) ou à emporter…

wp-1592336247287.jpg

wp-1592336223766.jpg

Storm in a teacup C’est une bière réalisée avec du thé earl grey pour la touche de finesse… Mais ne vous y fiez pas trop, elle a du caractère 🙂

wp-1592336213893.jpg

Shaman I.P.A. la préférée du moment des consommateurs, c’est une bière avec une amertume rafraîchissante et des notes d’agrumes.

Et celle que j’ai testée, la Grisette qui m’a séduite (la bière) et qui correspond vraiment à ce que j’attends d’une blonde: légèreté et acidité.

wp-1592336255730.jpg

Quand venir à la fabrique?

J’ai testé un midi, car ils ont eu la belle idée de faire venir des foodtrucks… Là vous aurez le choix… J’ai testé et approuvé « SAKADOS » et je connais déjà « Daily french burgers on wheels » qui nous régale déjà au boulot lors de notre marché de producteurs locaux 😉 Je vous conseille L’Ovni Tender (vege) ou True (vegan) avec ses délicieuses frites maison… Oui elle fait aussi des steaks de viande 😉

Nomade - food trucksIls sont également ouverts en soirée… Je testerai bientôt pour gouter la planche de fromages 😉 Et à quand les concerts ?? 😉

Notez que vous pouvez aussi vous la jouer, et privatiser la fabrique…

wp-1592337985121.jpg

Pour ceux qui ne peuvent pas venir jusqu’à Genas, même si ça vaut vraiment le coup, ils ont plusieurs points de vente dans les magasins bio de la région lyonnaise et aussi un micro pub à Lyon dans le 3e, non loin de la piscine Garibaldi pour ceux qui connaissent 😉

 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Je les remercie pour la présentation et la petite visite, je repars ravie avec des bouteilles à faire tester à monsieur 😉

LELM

Nouveau plan au potager

Comme je vous l’ai expliqué, mon potager subit quelques chamboulements. Mon plan 2020 s’est adapté car j’ai supprimé un carré potager: le carré céleri, fève et concombre. J’ai également diminué la taille du rectangle des courgettes (qui devient un carré à tomates). Vous pouvez le voir ici.

Un nouveau plan

Voici la nouvelle version après l’ajout de notre mare naturelle :

wp-1591986458486.jpg

La piscine a pris sa place, la lavande aussi, elle est énorme cette année, je vais commencer à récolter les branches du bas.

wp-1591987392338.jpg

J’ai relocalisé les blettes quand on a creusé la mare et finalement elles s’acclimatent plutôt bien à leur nouvel emplacement. J’ai également déplacé les livèches et le céleri.

wp-1591987607121.jpg

Avec la terre disponible, nous avons créé une petite bute pour les aromates pour la cuisine et les tisanes: romarin,  origan (premier plan) puis thym serpolet, camomille et thym citron:

wp-1591987875678.jpg

Récoltes en cours

Après les cerises, les framboises démarrent. Les framboises rouges sont du côté du potager et les framboises jaunes dans notre haie gourmande:

wp-1591989432233.jpg

wp-1591989449534.jpg

Le test des petits pois est mitigé, les plants ne donnent pas beaucoup et les filles les chipent régulièrement et les mangent crus 🙂 Je crois que je referai les haricots verts l’année prochaine. Quitte à choisir 🙂

wp-1591989581431.jpg

On se régale aussi des blettes, tout est consommé en poêlée de légumes. Mes filles adorent, quel bonheur.

La rhubarbe est belle, j’ai utilisé 3 tiges (les premières de la saison) dans une compote avec des pommes et des fraises:

wp-1591989909443.jpg

wp-1591989639054.jpg

Récoltes en prévision

Je vous donne aussi des nouvelles des semis, voici les futures récoltes de tomates et courgettes:

wp-1591988811671.jpg

wp-1591988798013.jpg

wp-1591988786959.jpg

Savoir renoncer

Par manque de place, je renonce donc cette année aux haricots verts, aubergines, poivrons, maïs, courges et choux. J’en ai déjà assez 🙂

Après une grande sécheresse, la pluie était attendue. J’en profite pour aller faire la chasse aux limaces, après la pluie et/ou à la tombée de la nuit.

Pour suivre les nouvelles de mon potager, c’est ici.

LELM

Transformation du jardin – Article 1 : La mare naturelle

Les saints de glace sont passés et l’été arrive d’un coup, il va falloir s’y faire. J’en profite pour surveiller les tilleuls de mon village. Ils sont en fleurs en ce moment, il est donc temps de ramasser les précieuses fleurs pour les tisanes

Pendant ce temps, au potager, c’est le gros chamboulement. Cette année est déjà particulière, la vie de mon potager le sera également. Un gros projet est en vue pour transformer notre « coin » potager.

Au programme:

  • Ajout d’une mare naturelle
  • Création d’un salon de jardin en palettes
  • Déplacement des planches de cultures et rempotages (tout au long du projet)

C’est fou, cette énergie que l’on ressent lorsqu’on est porté par un projet, une énergie sans limite pour avancer.

Voici une photo du jardin avant le début des travaux:

wp-1590011443193.jpg

Vous pouvez voir:

  • Au premier plan mon laurier-sauce et mon origan en pot. Ils sont devant l’hôtel à insectes. Entre les deux j’ai un hibiscus qui disparaît l’hiver, la lavande et j’ai planté une bouture de groseillier.
  • Ensuite, la verveine citron est dans le pot vert, et fraisiers et menthes sont dans les jardinières.
  • Plus loin j’ai 3 planches, celle de devant restera (en partie) avec des pieds de tomates.
  •  Et les framboisiers sur la droite 🙂

Pourquoi une mare ?

  • Amener de la vie par la biodiversité. Les zones humides sont essentielles dans la nature. Elles offrent de la nourriture et de l’eau aux insectes, aux oiseaux, aux chauves-souris…
  • Amener de la fraîcheur au jardin, pour notre bien-être à nous 🙂
  • C’est un lieu pédagogique riche pour en apprendre toujours plus sur la nature, pour les filles et pour nous.
  • Le côté reposant et relaxant de voir un point d’eau dans le jardin.

La mare, comment débuter ?

La première étape a été de choisir le bon emplacement. Je voulais le bassin au cœur du potager pour profiter de la biodiversité qu’il allait nous apporter. Pour l’orientation, il faut éviter le plein sud, sud-est étant idéal.

Pour nous elle sera dans le coin à gauche, au niveau du pot gris au fond sur la photo.

Le meilleur moment pour creuser la mare c’est l’automne, mais nous quand on a une idée… 🙂 Je viens également de lire sur un autre site, que l’on peut la créer entre mars et septembre… Donc tout est bon 🙂

Au travail !

C’est le moment de définir la forme de la mare puis de commencer à creuser. Nous Mon homme a creusé la mare et fait une « petite » plage pour déposer nos plantes aquatiques.

La plage est à 15 cm de profondeur et la partie profonde est à 55cm.

Pour étanchéifier la mare nous avons choisi de mettre une couche de géotextile (en blanc) et une bâche PVC.

wp-1590870143225.jpg

Remplissage avec de l’eau du robinet, car notre réserve d’eau de pluie est vide 😦 J’essayerai d’utiliser l’eau de pluie pour la remettre à niveau lors des fortes chaleurs.

Les plantes, quelles plantes ?

Quel bonheur de découvrir le monde des plantes aquatiques… Dans ma précipitation, je suis allée chez Botanic… En magasin ils n’avaient pas grand-chose. J’ai donc cherché mieux.

Avis aux Lyonnais: Voici les spécialistes : Aqua Scène. Ils font des bassins d’agrément et des bassins de baignade (ouaou).

Ils sont de très bon conseil et ont un large choix de plantes aquatiques:

wp-1590917463294.jpg

J’ai craqué pour des nymphéas, une prêle japonaise (les longues tiges), une menthe aquatique (sur la gauche) qui vient compléter ma collection de menthes, des pesses d’eau pour l’oxygénation (ce sont les petits sapins qui sont au fond) et des scirpes inclinés ci-dessous:

wp-1590870130903.jpg

Voilà le résultat :

On a rajouté une petite fontaine solaire pour amener un peu de mouvement. Les plantes vont filtrer et oxygéner l’eau donc nous n’avons pas besoin de produit ni de filtration.

Quelques pas japonais et pierres sont venus entourer la mare, je vois enfin l’avantage d’avoir un terrain plein de cailloux !

wp-1590870117224.jpg

3 semaines après la mise en eau, nous avons rajouté 3 poissons rouges. Ils réguleront les larves et insectes qui vont se développer dans la mare. Inutile de les nourrir 🙂

Et les moustiques ?

Le problème des moustiques se pose dans les zones d’eau stagnante sans autre forme de vie. Une mare naturelle, accueille la biodiversité et donc des prédateurs de moustiques: libellules, poissons, coléoptères aquatiques…

La suite

Voilà pour cette première étape de la transformation du potager. Cette mare naturelle amène encore un peu plus de vie au potager, je me surprends à rester rêver de longs moments devant la mare en fin de journée, quel effet apaisant.

Retrouvez ici toutes les nouvelles de mon jardin.

Belle soirée à vous.

LELM

Le porte-savon naturel

Aujourd’hui, je vous présente une idée de quelqu’un d’autre… C’est Alice qui a eu cette belle idée. Elle est convertie aux savons solides et testeuse régulière de mes savons. C’est beau de voir que la jeune génération a conscience du changement par lequel nous devons passer et en devient ambassadeur. Je suis admirative.

Pour permettre aux savons de durer plus longtemps, il est important de ne pas les laisser dans l’humidité. C’est donc nécessaire d’avoir un porte-savon qui laisse bien l’eau s’écouler 🙂

Voici sa jolie création avec mon savon gommage au café:

wp-1589701629971.jpg

J’ai tout de suite adoré et, vous me connaissez, j’ai voulu tester 🙂 Voici mon essai avec des branches de figuier.

Comment faire ?

  1. Commencez par découper des tronçons du diamètre voulu (largeur totale: 6,5cm pour moi), pour la longueur vous pouvez viser 10cm. L’avantage c’est que vous pouvez l’adapter à la taille de votre rebord d’évier ou de douche/baignoire.
  2. Vous pouvez enlever l’écore ou la garder. Pour le figuier, elle s’enlève bien du coup j’ai essayé.
  3. Ensuite, choisissez un lien plutôt naturel comme de la corde de la laine ou du raphia.
  4. Accrochez les bâtonnets entre eux avec la technique du radeau. Ce qui pourra également vous servir pour faire de jolis radeaux pour playmo… Faut bien préparer l’été 🙂

wp-1589701629609.jpg

wp-1589701629804.jpg

J’ai trouvé beaucoup d’idées pour faire des porte-savons, c’est celle-là qui me semble la plus simple et la plus accessible sans trop de matériel. Je vous en parlerai si j’en teste d’autres 😉

wp-1589701629895.jpg

Il a l’avantage d’être quasi gratuit, d’être ultra-simple à réaliser, de permettre aux savons de bien sécher et d’être beau 🙂 Il est adopté dans notre salle de bain.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des suggestions ou des idées à partager 🙂

Retrouvez des idées de DIY pour la maison ici 🙂

LELM

Savon avec insert de manjishta et sucre…

Et non ce n’est pas une pâtisserie, voici enfin un nouvel article savon 🙂 Depuis les savons ménagers, je pensais à ces nouveaux savons. Des savons avec un insert pour avoir un motif bien dessiné au milieu. J’avais déjà fait des savons bicolores et réussi une forme de « presque » cœur 🙂

Pourquoi utiliser des savons solides ?

  • Pour diminuer nos achats de « plastique » et donc réduire votre impact sur notre jolie planète.
  • Ensuite cela vous permet de faire des économies, oui dans un gel douche vous acheter de l’eau…
  • Et enfin vous maîtrisez les produits que vous mettez sur votre peau. La saponification à froid permet de conserver la glycérine naturelle du savon. Les savons saponifiés à froid sont donc un réel soin hydratant pour votre peau.

Attention par contre, vous risquez d’y prendre goût et vous aurez envie d’apprendre à les réaliser vous-même… 🙂

Voilà l’astuce pour éviter d’acheter un moule spécifique: vous aurez besoin de 2 briques carrées de jus de fruits et de votre moule final. C’est un moule facile à réaliser, croyez-moi.

Le montage est assez simple: découpez une brique de jus de fruits et formez un cœur. Attachez les 2 côtés (au niveau de la pointe ou du haut du cœur comme moi) avec du scotch:

wp-1589486964343.jpg

Au moment de verser, j’ai réalisé que mon « moule » d’insert laissait un peu passer le savon. À ce moment-là j’avoue que je ne pensais pas arriver à décoller l’insert correctement. Note pour plus tard, j’attendrai un peu plus longtemps après la trace, que ma pâte de savon soit plus « épaisse »:

wp-1589486978383.jpg

Au bout de 2 jours, je découpe les moules, tout est rattrapé voici mon insert:

wp-1589487334541.jpg

Puis rebelotte, une nouvelle soirée savon pour entourer ce joli cœur, il ne faut pas trop attendre pour que l’insert ne durcisse pas trop. Je le glisse dans le moule définitif:

wp-1589487343610.jpg

Et je m’attaque à la préparation de ma 2e préparation. Encore 2 jours à attendre pour démouler le savon final.

wp-1589487618789.jpg

Belle surprise à la découpe, tout a bien fonctionné.

wp-1589488633733.jpg

Maintenant place aux compositions:

Insert rose:

  • 35% huile de coco
  • 10% beurre de mangue
  • 30% huile d’olive
  • 15% huile de colza
  • 10% huile de sésame

Ajouts à la trace :

  • 3% sucre roux pour une belle mousse très onctueuse
  • 0,8% poudre de manjishta: encore un anti-âge 🙂

Soude à calculer pour le surgraissage voulu, mes savons sont surgraissés à 7%. J’avais déjà fait les savons au sucre, mais j’ai un peu modifié la recette de base.

Savon de contour blanc:

  • 40% huile de coco
  • 10% beurre de mange
  • 15% huile d’olive
  • 35% huile d’arachide

Soude à calculer pour le surgraissage voulu, mes savons sont surgraissés à 7%. Pas d’ajout à la trace. C’est un savon neutre qui garde sa jolie couleur blanche.

wp-1589487367597.jpg

Inutile de vous dire que les filles en ont déjà réservé 1 chacune, mais elles devront attendre la fin de la cure. Essai prévu dans 1 mois 🙂

Retrouvez toutes mes autres recettes sur ma page DIY cosmétiques.

LELM