Conserver les aromates, l’huile aromatisée en glaçon

Notre ciboulette donne bien cette année, je commence les « pré-récoltes » d’été. Une activité que vous pouvez faire avec les enfants… Mes filles adorent découper… Heureusement, elles reconnaissent bien la ciboulette, ça évite les catastrophes 🙂 Elles savent aussi qu’il faut la couper à ras.

wp-1594567095823.jpg

wp-1594566409354.jpg

La première technique, la plus simple est de conserver les brins en bocaux directement au congel, je vous avais présenté ça l’année dernière à l’automne, dans cet article:

wp-1594566420998.jpg

J’ai testé une nouvelle technique cette année, les glaçons d’huile d’olive à la ciboulette. Pour cela vous aurez besoin d’un bac à glaçons et d’un peu d’huile d’olive.

Comment faire ?

Découpez vos brins de ciboulette en petits bouts et versez de l’huile d’olive dans un petit bol. Essayez de ne pas mettre trop d’huile d’olive:

wp-1594567125615.jpg

Ensuite avec une petite cuillère, remplissez les cases 🙂 Moins vous mettrez d’huile plus ça sera facile. J’étais contente de pas trop en mettre partout… 😉

wp-1594567137223.jpg

Ensuite direction le congélateur. Une fois les glaçons pris, vous pouvez les conserver dans un bocal en verre pour libérer le bac à glaçons.

wp-1594567151721.jpg

Ces glaçons pourront servir à rajouter un peu de soleil dans nos crudités d’hiver 🙂 Vous pourrez réaliser ces glaçons avec du basilic, du persil et de l’origan… Il suffira juste de les faire fondre sur vos crudités avant de les servir.

Retrouvez mes recettes healthy et simples sur la page DIY en cuisine.

LELM

Le porte-savon naturel

Aujourd’hui, je vous présente une idée de quelqu’un d’autre… C’est Alice qui a eu cette belle idée. Elle est convertie aux savons solides et testeuse régulière de mes savons. C’est beau de voir que la jeune génération a conscience du changement par lequel nous devons passer et en devient ambassadeur. Je suis admirative.

Pour permettre aux savons de durer plus longtemps, il est important de ne pas les laisser dans l’humidité. C’est donc nécessaire d’avoir un porte-savon qui laisse bien l’eau s’écouler 🙂

Voici sa jolie création avec mon savon gommage au café:

wp-1589701629971.jpg

J’ai tout de suite adoré et, vous me connaissez, j’ai voulu tester 🙂 Voici mon essai avec des branches de figuier.

Comment faire ?

  1. Commencez par découper des tronçons du diamètre voulu (largeur totale: 6,5cm pour moi), pour la longueur vous pouvez viser 10cm. L’avantage c’est que vous pouvez l’adapter à la taille de votre rebord d’évier ou de douche/baignoire.
  2. Vous pouvez enlever l’écore ou la garder. Pour le figuier, elle s’enlève bien du coup j’ai essayé.
  3. Ensuite, choisissez un lien plutôt naturel comme de la corde de la laine ou du raphia.
  4. Accrochez les bâtonnets entre eux avec la technique du radeau. Ce qui pourra également vous servir pour faire de jolis radeaux pour playmo… Faut bien préparer l’été 🙂

wp-1589701629609.jpg

wp-1589701629804.jpg

J’ai trouvé beaucoup d’idées pour faire des porte-savons, c’est celle-là qui me semble la plus simple et la plus accessible sans trop de matériel. Je vous en parlerai si j’en teste d’autres 😉

wp-1589701629895.jpg

Il a l’avantage d’être quasi gratuit, d’être ultra-simple à réaliser, de permettre aux savons de bien sécher et d’être beau 🙂 Il est adopté dans notre salle de bain.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des suggestions ou des idées à partager 🙂

Retrouvez des idées de DIY pour la maison ici 🙂

LELM

Qui veut des sushis?

Cette période inédite nous pousse à nous questionner sur nos modes de consommation… A-t-on réellement besoin de produits qui viennent de l’autre bout du monde? Nous profitons également de ce moment pour prendre le temps de tester des nouveautés (encore plus) et sortir de nos habitudes…

Vous voulez essayer de faire des sushis? Je vous propose ici de simplifier et relocaliser vos envies de sushis.

Déjà en choisissant de faire des sushis et les chirashis vous n’aurez pas besoin de matériel particulier ni d’algues Nori. Pour le riz vous pouvez utiliser du riz rond blanc de Camargue. En vrac c’est encore mieux, quand votre magasin en propose.

wp-1588361801583.jpg

En remplaçant le vinaigre de riz par du vinaigre de cidre et en suivant les instructions de cuisson, vous obtiendrez un riz collant idéal pour vos sushis.

wp-1588363004884.jpg

wp-1588361825270.jpg

Voici mon chirashi végétarien, un plat idéal pour se régaler en toute légèreté. Concombre, avocat, sésame et oignons grillés.

wp-1588361814528.jpg

Je n’ai pas trouvé de solution « locale » pour la sauce soja. Mais j’ai trouvé des recettes pour la faire soi-même: attention le processus est très long… Mais le soja pousse déjà en France alors pourquoi pas… ?

Bon appétit

Retrouvez toutes mes astuces et recettes pour la cuisine: Faire soi-même en cuisine 🙂

LELM

Des bougies de Bienvenue

Je m’estime chanceuse de pouvoir rester à la maison avec mes bien-aimés. Nous sommes chanceux d’avoir du temps, un jardin et mille et un projets en tête. Et je me sens bien chez moi, tout simplement car c’est chez moi.

Le plus heureux, qu’il soit roi ou gueux, est celui qui se trouve bien chez lui. GOETHE

Voici une nouvelle idée pour faire des jolies bougies… Cette fois, les bougies sont pour moi 🙂

Je les ai voulues toutes simples, blanches et sans parfum. Je voulais tester une nouvelle technique: la bougie moulée. Pour cela j’ai utilisé mon moule à savons préféré: la boîte de Pringles. Vous pouvez également faire avec les briques de jus de fruits carrées… Bonne surprise, les bougies se démoulent bien plus facilement que les savons 🙂

Pour les matières premières, je vous ai donné les infos dans cet article. J’utilise de la cire végétale de Colza. En cette période vous pouvez aussi penser à refondre des vieilles bougies pour en faire des nouvelles… 🙂

Pour la quantité de cire à utiliser: remplissez votre moule d’eau et pesez cette eau. Divisez ce poids par 0,9. Cela vous donne le poids de cire à faire fondre au bain-marie. Si vous en avez utilisé un peu trop ce n’est pas très grave car vous pourrez faire refondre le surplus pour une prochaine bougie.

Pour ces bougies, j’ai décidé de mettre 2 mèches car elles sont assez larges. J’ai également lesté les mèches avec des perles pour qu’elles restent bien droites.

wp-1587935849629.jpg

J’aime allumer ces bougies sur notre meuble à bois devant notre entrée, les soirées d’automne, pour souhaiter la bienvenue. Oui je sais, j’ai pris un peu d’avance… 🙂

J’ai pris le temps de nettoyer mes deux photophores et de leur offrir deux jolies bougies toutes neuves.

wp-1587935863213.jpg

Retrouvez toutes mes idées créatives sur la page: Faire soi-même pour la maison.

LELM