Je multiplie mes plantes

J’aime m’occuper des plantes, la nature a tellement a nous offrir.

Alors que certains blogueurs ont déjà attaqué les semis… L’envie est grande de craquer : l’année dernière je lançais mes semis mi-Février… Cette année je me suis promis d’attendre un peu plus alors je patiente en prenant soin des plantes déjà là… 

Voici mes bébés Pilea, j’en ai eu 9 cette année et je vois déjà des nouvelles pousses sur la plante mère. Estelle (Jardin de Nell) en avait eu aussi, allez voir ses jolies étiquettes cadeaux 🙂

Pilea1.jpg

Pilea2.jpg

Et mon Aloe vera, cette plante magique à utiliser pour les brulures mais aussi pour tous ses bienfaits sur la peau et les cheveux.

Aloe1.jpg

Aloe3.jpg

Aloe2.jpg

Récemment j’ai aussi tenté de faire des boutures de groseillier. C’est en suivant assidument le blog très inspirant de l’Engraineuse que j’ai sauté le pas! Cela m’a pris environ 10 min à tout casser et me voilà avec 6 petits groseilliers 😉

boutgroseillers.jpg

Mûres.jpg

Une dernière photo de mes petites boutures de Géranium:

Boutgeranium.jpg

Certes il faut de la place pour les stocker à l’intérieur. Mais quel bonheur de préparer des petites plantes à offrir 🙂

LELM

Bougie végétale relaxante aux agrumes

Même si Noël est passé, voilà un cadeau idéal à tout moment, juste pour faire plaisir: la bougie végétale personnalisée.

Je vous avais présenté les bons tutos et fournisseurs ici, voici une recette « Détente ». C’est une bougie qui s’allume pour se calmer et créer un moment de battement. Parfaite pour la salle de bain, avec ou sans des sels de bain 😉 pendant que vous vous préparez, le matin pendant votre routine ou pourquoi pas le soir dans le salon?

Allumer une bougie permet de s’ancrer, de créer une parenthèse dans l’agitation d’une journée. Pourquoi ne pas méditer 5 minutes? Là maintenant.

J’ai donc rajouté à la cire de colza:

  • Huile essentielle de mandarine verte
  • Huile essentielle de mandarine jaune
  • Huile essentielle d’orange douce
  • Une pincée de mica (minéral) poudre d’or : ça se voit uniquement quand la cire est fondue, autour de la flamme.
  • Des écorces d’orange, à saupoudrer quand la cire commence à blanchir.

Bougiesrelax.jpg

Dans le fond (mais qui est remontée) j’ai déposé une fleur de bruyère du jardin. Pour les proportions, ce qui est conseillé, c’est de rajouter environ 7% du volume de cire en « parfum », j’en ai mis 5% et uniquement des HE.

Bougierelax2.jpg

Bougierelax3.jpg

Et vu qu’il me reste encore un peu beaucoup de cire, je vous proposerai régulièrement des nouvelles recettes.

LELM

Une déco en carton pour Arthur

Mercredi nous n’avons pas chômé avec les filles, un carton qui traîne, si on faisait des décos pour notre sapin? Oui, j’ai oublié de préciser que notre sapin s’appelle Arthur, il fait partie de la famille, c’est son 4e Noël avec nous 🙂

Voilà une idée de déco assez facile à réaliser qui vous évitera d’acheter du « neuf » souvent en plastique.

Le matériel

Il vous faudra du carton, des bons ciseaux, du ruban pour accrocher votre étoile et, facultatif: des paillettes (ici j’ai utilisé de la laque pailletée pour cheveux).

La réalisation

Stars1.jpg

Stars2.jpg

Ensuite découpez des fentes dans les étoiles pour les assembler. Une simple « découpe » suffit pour du carton fin. Moi, avec mon carton épais, j’ai dû marquer un peu plus la fente pour faciliter l’assemblage.

Stars3.jpg

Ensuite c’est les paillettes, la laque nous permet une décoration moins flashy. Et puis c’est tout ce que j’avais 🙂 Il y en aura moins pour les cheveux des filles, tant mieux 😉

Stars5.jpg

J’ai ensuite troué les étoiles et rajouté un ruban d’organza et une perle en bois. Ces petites étoiles plaisent bien à Arthur car elles sont légères.

Il est d’ailleurs encore dehors, l’entrée en scène, pour lui c’est mercredi prochain. Il faudra éviter de surchauffer dans la maison et l’arroser régulièrement.

Stars4.jpg

Belles décorations à tous.

LELM

Cadeau DIY: Bougies végétales

Dans la famille « Cadeaux DIY pour un Noël autrement« , je voudrais la bougie végétale… Vous l’avez compris, pour éviter à mon entourage d’être lassé par mes savons (si ce n’est pas déjà le cas;)) je voulais me lancer dans de nouvelles créations…

Voici la 1ere nouveauté, je me suis formée à la réalisation de bougies « container », dans des petits pots. Je n’ai pas suivi de cours, c’est plutôt de « l’autoformation ». Voici mes sources :

  • Bout de chandelle pour justifier mon choix d’utiliser de la cire de colza.
  • Latitude Nature pour les fournitures: j’y ai trouvé la cire et les mèches 😉
  • Terre de bougies pour le TUTO parfait (sauf la musique peut-être ;))
  • Pinterest (comment faire sans?) pour les milliards d’idées…

Cette idée me trottait dans la tête depuis un moment, j’avais commencé à mettre de coté des petits bocaux et pots de yaourts/crème en verre. Tu vois, chéri, ils servent tous mes ptits pots 🙂

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • Cire pour bougies, j’ai choisi le colza. Pour savoir combien il vous en faut (environ): remplissez votre contenant d’eau et pesez la quantité d’eau. Ensuite divisez par 0,9: ça vous donnera le poids de cire nécessaire.
  • Des mèches avec support, j’ai choisi des mèches en bobine pour les couper à la bonne taille et moins gaspiller.
  • Des huiles essentielles pour parfumer la bougie (optionnel) J’ai choisi de faire des bougies relaxantes : Mandarine verte, petit grain bigarade et orange douce… Les 1eres bougies des filles sont « nature ».
  • Du colorant (optionnel): j’aime trop la couleur naturelle des bougies et j’aime faire simple alors pas de colorant pour moi. Juste des paillettes pour la magie… (Mica poudre d’or chez AZ)

Cire.jpg

J’aime beaucoup le côté naturel (plus que la paraffine: dérivé du pétrole) et plus local du colza (en tout cas + que le soja). Certes un peu plus chère, je suis quand même ravie d’avoir fait ce choix. J’aime aussi la récup des petits bocaux/pots en verre et la simplicité de réalisation.

bougies1.jpg

Bougie32.jpg

La cire a blanchi et les paillettes ne sont plus visibles qu’à l’allumage… Je préfère 🙂

bougies15.jpg

Quel bonheur d’allumer une petite bougie le soir pour réchauffer l’ambiance… Parfait aussi pour les séances de méditation, la flamme étant un élément facile de focalisation, plus accessible que les vagues de la mer.

LELM

Fêter Noël autrement : 14 Cadeaux DIY

C’est parti pour les articles de Noël… D’habitude ça m’aurait fait hurler de penser à Noël en novembre… Cette année j’ai envie de préparer et prendre mon temps, et pour les savons, je n’ai pas le choix, la cure dure au moins 4 semaines. Et je ne me vois plus aller dans les magasins (et dans la foule) à la dernière minute pour trouver des cadeaux souvent trop chers.

Pour fêter Noël autrement, voici quelques idées pour faire des petits cadeaux personnalisés à vos proches. Vous aurez la satisfaction des les avoir faits vous-même et ça vous coûtera moins cher. Vous pourrez ensuite offrir le « savoir-faire » à ceux qui le souhaitent, et ce cadeau-là n’a pas de prix.

Voici des idées, je vous en reparlerai d’ici Noël 😉

Pour se sentir belle/beau et bien

A savourer

  • Un petit pot d’infusion : avec ma copine V., je vous en reparlerai.
  • Des chocolats : je ferai surement des truffes, des mendiants et des orangettes cette année.
  • Une bouture de plante d’intérieur ou du jardin: je vais faire Pilea, rosier, lavande et romarin.
  • Un rhum arrangé: vous trouverez les meilleures recettes au monde ici.
  • Une bière maison, ça c’est mon frère qui s’en charge 🙂

C’est bien aussi, quand c’est utile

Voilà des idées pour ce Noël, de mon côté les commandes de fournitures et matières premières sont passées. J’ai même passé un mercredi matin chez aroma-zone (oui avec les filles) ce qui m’a valu plein de nouveaux moules à savons et beaucoup trop de paillettes…

Pour vous faire patienter, c’est cadeau, voici une photo de la 1ere bougie à la cire de colza des filles… Oui je sais ça brille… 🙂

20191120_160719.jpg

LELM

Nouvelles postures

Un peu de nouvelles de ma pratique de Yoga 🙂 Comme je vous l’avais expliqué dans cet article, j’aime le yoga, cela me fait du bien au corps et à l’esprit. C’est bien le seul élément  fixe de mon rituel du matin.

Après mon Uttanasana… Voici 2 nouvelles postures que j’essaye d’intégrer dans ma pratique (quand j’ai assez de temps pour m’échauffer : pour le pont;)). Mes enchaînements changent assez souvent finalement, moi qui avais peur de faire toujours les mêmes postures 😉

Prasarita padottanasana :

Je vois grâce à la photo que mon dos est encore bien arrondi… 🙂 Et je dois aller encore plus loin avec les mains. C’est une posture qui est du coup plus facile depuis que je pose la tête comme ça je contrôle mieux le travail que je demande à mes jambes. J’ai une affection pour les étirements de l’intérieur des jambes 🙂

20190421_155914.jpg

 

Chakransana :

Ou le « pont » que tous les enfants font si facilement, c’était mon souvenir aussi… Dur a été ma découverte en cours quand j’ai du le refaire pour la première fois ! Impossible de soulever mon corps ! Je suis plus « ouest » qu’ « est » pour les étirements. (Le Côté Ouest c’est le « dos » du corps donc toutes les postures où on se penche en avant) Donc le pont c’est l’est 🙂 Difficile pour moi qui, avant le yoga était très sensible du bas du dos. Mais j’y arrive depuis peu. Et ma plus grande fierté est de partager ça avec mes filles… C’est le moment « petite larme »…

20190421_155530.jpg

Vous avez vu comme ça paraît facile chez les enfants !! Et là en plus elle me regarde genre « C’est bon maman tu y arrives!!? » GRRRR

Namasté.

signatureelm3_5_original.jpg

Tawashi

Ou comment transformer des chaussettes, leggings d’enfant et autres manches longues de T-shirt en une éponge durable !

C’est l’histoire des Tawashi 🙂 Samedi dernier ma ville a eu la merveilleuse idée d’organiser une journée de l’environnement. Certains sont allé ramasser des déchets dans les parcs et d’autres ont proposé des ateliers DIY autour du recyclage. J’étais avec une copine pour animer un atelier fabrication de Tawashi. Je pense qu’on a appris à au moins 30 personnes… Quel bonheur de « semer des graines » 😉

20190409_201342.jpg

Pour cela il vous suffit de construire un petit métier à tisser : Je l’ai fait, vous pourrez aussi 😉 puis de découper des « rondelles/cylindres » de tissus. Pas besoin de coudre, il y a juste du tissage à faire et le tour est joué !

Suivez les instructions ici :

20190409_201219.jpg

Comment tisser ?

Pour accrocher les bouts de tissus verts (ci dessus), passez en dessus du premier morceaux « jaune » puis en dessous et ainsi de suite… Pour le bout vert suivant vous faites pareil en inversant. (si vous avez commencé dessus, alors là ça sera dessous…)

Pour accrocher le tout, prenez une boucle et faites rentrer la boucle suivante dedans. Ensuite cette nouvelle boucle devient la boucle pour celle d’après… On continue jusqu’au bout en tournant tout autour. La dernière boucle vous servira à accrocher votre éponge Tawashi pour qu’elle sèche.

20190409_201430.jpg

Alors bien sûr elle ne gratte pas aussi bien que le côté « vert » de votre éponge classique. Mais pour tout le reste elle est adoptée! Et son méga point fort, c’est qu’une fois sale, elle part en machine avec les torchons (dans mon cas).

Suivez le lien pour découvrir toutes mes autres astuces zéro déchet.

signatureelm3_5_original.jpg