Savon avec insert de manjishta et sucre…

Et non ce n’est pas une pâtisserie, voici enfin un nouvel article savon 🙂 Depuis les savons ménagers, je pensais à ces nouveaux savons. Des savons avec un insert pour avoir un motif bien dessiné au milieu. J’avais déjà fait des savons bicolores et réussi une forme de « presque » cœur 🙂

Pourquoi utiliser des savons solides ?

  • Pour diminuer nos achats de « plastique » et donc réduire votre impact sur notre jolie planète.
  • Ensuite cela vous permet de faire des économies, oui dans un gel douche vous acheter de l’eau…
  • Et enfin vous maîtrisez les produits que vous mettez sur votre peau. La saponification à froid permet de conserver la glycérine naturelle du savon. Les savons saponifiés à froid sont donc un réel soin hydratant pour votre peau.

Attention par contre, vous risquez d’y prendre goût et vous aurez envie d’apprendre à les réaliser vous-même… 🙂

Voilà l’astuce pour éviter d’acheter un moule spécifique: vous aurez besoin de 2 briques carrées de jus de fruits et de votre moule final. C’est un moule facile à réaliser, croyez-moi.

Le montage est assez simple: découpez une brique de jus de fruits et formez un cœur. Attachez les 2 côtés (au niveau de la pointe ou du haut du cœur comme moi) avec du scotch:

wp-1589486964343.jpg

Au moment de verser, j’ai réalisé que mon « moule » d’insert laissait un peu passer le savon. À ce moment-là j’avoue que je ne pensais pas arriver à décoller l’insert correctement. Note pour plus tard, j’attendrai un peu plus longtemps après la trace, que ma pâte de savon soit plus « épaisse »:

wp-1589486978383.jpg

Au bout de 2 jours, je découpe les moules, tout est rattrapé voici mon insert:

wp-1589487334541.jpg

Puis rebelotte, une nouvelle soirée savon pour entourer ce joli cœur, il ne faut pas trop attendre pour que l’insert ne durcisse pas trop. Je le glisse dans le moule définitif:

wp-1589487343610.jpg

Et je m’attaque à la préparation de ma 2e préparation. Encore 2 jours à attendre pour démouler le savon final.

wp-1589487618789.jpg

Belle surprise à la découpe, tout a bien fonctionné.

wp-1589488633733.jpg

Maintenant place aux compositions:

Insert rose:

  • 35% huile de coco
  • 10% beurre de mangue
  • 30% huile d’olive
  • 15% huile de colza
  • 10% huile de sésame

Ajouts à la trace :

  • 3% sucre roux pour une belle mousse très onctueuse
  • 0,8% poudre de manjishta: encore un anti-âge 🙂

Soude à calculer pour le surgraissage voulu, mes savons sont surgraissés à 7%. J’avais déjà fait les savons au sucre, mais j’ai un peu modifié la recette de base.

Savon de contour blanc:

  • 40% huile de coco
  • 10% beurre de mange
  • 15% huile d’olive
  • 35% huile d’arachide

Soude à calculer pour le surgraissage voulu, mes savons sont surgraissés à 7%. Pas d’ajout à la trace. C’est un savon neutre qui garde sa jolie couleur blanche.

wp-1589487367597.jpg

Inutile de vous dire que les filles en ont déjà réservé 1 chacune, mais elles devront attendre la fin de la cure. Essai prévu dans 1 mois 🙂

Retrouvez toutes mes autres recettes sur ma page DIY cosmétiques.

LELM

Des savons « Libérez les playmo »

Aujourd’hui, et parce qu’on est presque à court de savon, je propose aux filles de faire des savons « Melt and Pour » (refonte). Une recette très facile à faire et accessible aux enfants contrairement à la saponification à froid ;).

J’avais envie d’une base transparente pour pouvoir intégrer un petit Playmobil, qui devra être « libéré » grâce à nos lavages de mains…

Pour cela il vous faudra une base savon: (trouvée chez Aroma-Zone)

meltandpour.jpg

La recette est simple, il vous faut :

  • Faire fondre la quantité désirée au bain-marie, en remuant régulièrement.
  • Une fois que tout est fondu (liquide), hors du feu vous pouvez rajouter des huiles végétales, huile essentielles et colorants. Les combinaisons sont infinies…
  • Amusez-vous 😉

Nous on a rajouté des paillettes minérales:

savonplaymo1.jpg

savonplaymo2.jpg

Comme ça on peut attendre tranquillement que les savons blancs finissent leur cure 🙂

curemars20.jpg

Je vous souhaite un bon dimanche créatif.

Retrouvez mes autres DIY dans la page Faire soi-même // Cosmétiques

LELM

Savon ménager à la cendre

À force de se laver les mains et aussi parce que les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés… Nous n’avons presque plus de savon à la maison. Je referai demain soir mes savons tout doux… Et en attendant, pendant la cure (4 semaines) on fera avec les petits bouts qui restent 😉

Je ne suis pas une grande fan de ménage et encore moins des produits « à tout faire » et ultra spécifiques… Mais en ce moment, quitte à rester à la maison, je me suis dit que je pourrai bien formuler un savon qui marche pour tout ça… C’est Estelle qui avait semé la graine avec son article sur son savon de Marseille de vaisselle.

Pour cela j’ai choisi une formule toute simple et économique: 100% coco ! L’huile végétale de coco saponifiée assèche la peau si elle est à plus de 30% dans le savon, mais là le but n’est pas de l’utiliser sous la douche. Du coup j’ai fait un sur graissage à 5%.

Pour les ajouts j’ai aussi fait simple. J’ai trouvé des recettes avec de la terre de Sommières qui est extraite des sols du coup je ne préfère pas en utiliser. Par contre pour la cendre, j’en ai sous la main avec notre poêle donc autant l’utiliser !

savoncendres1.jpg

Voici donc la composition :

  • 100% Huile végétale de coco
  • Ajout à la trace : 50g de cendre de bois tamisée

Avec le fort pourcentage de coco, la trace arrive très vite, je ne le conseille pas pour les débutants. Ensuite c’est un savon qui chauffe beaucoup lors de la phase de gel et qui nous a fait un petit volcan, en douceur je vous rassure, mais ça peut surprendre…

savoncendre2.jpg

Autre avantage, il sèche très vite et je peux donc l’utiliser après 1 seule semaine de cure.

Le but est de l’utiliser pour tout cela, avec un tawashi, of course :

  • Faire la vaisselle : validé
  • Nettoyer la table et le plan de travail : validé
  • Nettoyer les plaques de cuisson : validé et oui, elles brillent bien !
  • Nettoyer la salle de bain : validé
  • Nettoyer les taches sur les vêtements avant de les laver : validé sur des taches de feutre pas encore sur des taches de gras, mais je pense que ça va marcher 🙂
  • La lessive : je n’ai pas encore testé car il me reste encore un bon flacon de lessive vrac bio 🙂 et je voulais refaire un litre de lessive de lierre.

Je suis sûre que je trouverai d’autres utilisations…

savoncendre3.jpg

Je ferai une nouvelle version avec de l’huile essentielle de tea tree pour les besoins de désinfection.

Belle journée à vous.

LELM

Savon frais à l’eucalyptus

C’est la dernière nouveauté dans mes 5 recettes de Noël… Un savon frais mais pas n’importe lequel. C’est surtout mon premier savon avec des huiles essentielles. Je n’en mets pas habituellement, car suivant les conseils d’Agnès, c’est un peu « luxueux » de mettre des HE dans un savon car il en faut énormément. En effet elles s’évaporent pendant la saponification puis pendant la cure (4 semaines min)… Mais c’était pour Noël et j’avais tout de même envie de tester… Et j’aime beaucoup cette odeur à la fois fraîche et réconfortante, un parfum envoutant qui sent le « propre ».

Ci-dessous mes « savons de Noël » en cure… Il m’a fallu commencer les cadeaux en novembre cette année. De haut en bas, vous voyez : mes savons à la lavande du jardin et les blancs tout doux. Sur l’étage du dessous : mes savons roses au sucre et ceux à l’eucalyptus (cet article ;)). Et enfin ceux au thé de Noël en bas, avec mes restes de savons de Marseille (les ronds).

Noël2019.jpg

Revenons à mes savons du jour… Tout est parti de mon jardin, je voulais profiter de mon Eucalyptus avant l’hiver. J’ai donc fait sécher des branches pour récupérer les feuilles.

Euca.jpg

Ensuite je les ai passées au mixeur, je vous laisse imaginer l’odeur dans la cuisine…

Euca1.jpg

Pour profiter au maximum du parfum dans le savon, j’ai fait macérer les feuilles dans l’huile d’olive prévue pour ma recette. Et j’en ai gardé 5g pour les mettre dans les savons.

Voici la composition :

  • 30% d’huile de coco
  • 10 % de beurre de karité
  • 53 % d’huile d’olive (macérât de feuilles d’eucalyptus)
  • 7% d’huile de ricin

Puis à la trace :

  • 10 gr d’huile essentielle d’Eucalyptus radié
  • 5 gr de feuilles d’Eucalyptus séchées puis broyées
  • 6 gr de mica vert océan : colorant minéral

La soude est à recalculer, j’ai choisi de le surgraisser à 7%. Le mica est plus difficile à incorporer et ma trace était déjà bien là, j’ai dû les mouler très rapidement. Ce qui fait que le bleu/vert n’est pas homogène (du tout) sur ces savons 🙂 Le résultat me plaît et je sais que je pourrai en mettre encore moins la prochaine fois.

Euca3.jpg

Le test sous l’eau est réussi et il sent encore bien l’eucalyptus.

Euca4.jpg

Le plus fou, c’est qu’il ne nous en reste pas beaucoup pour nous, il faut dire aussi que les filles commencent leurs collections personnelles de « savon de déco » 🙂

LELM

Le plus doux des savons…

… C’est bien celui-là. Voici un savon ultra pur pour les peaux qui ont besoin de tendresse. Les fêtes sont passées, place à cette nouvelle année. En Janvier, moi j’ai des envies de délicatesse, de neige fraîche et légère, de lumière et de sérénité.

Démarrons l’année tout en douceur. Ce savon faisait partie de mes cadeaux de Noël DIY, j’espère qu’il plaira. Il nous en reste un à la maison, je viens juste de l’essayer en douce, c’est un délice.

Savons blanc.jpg

Voici la composition :

  • 25% Huile de coco
  • 20% Beurre de karité
  • 40% Huile d’amande douce
  • 10% Huile de bourrache
  • 5%  Huile de noyaux d’abricots

J’ai réalisé un batch avec 1kg d’huile. La soude est à recalculer, j’ai choisi un surgraissage à 7%. Je n’ai rien rajouté en plus. Cela faisait trop longtemps que je voulais faire un savon bien blanc.

Savonb.jpg

Les huiles utilisées sont plutôt coûteuses, cela en fait donc un savon « précieux ». Mais c’est mon savon coup de cœur: sa texture est magique, il est si doux que je le reconnaissais au toucher pendant sa cure. (Oui mes filles me faisaient « deviner » mes savons les yeux fermés). Et sa couleur, bien sûr, très simple, j’aime beaucoup, il me fait repenser à mes premiers savons « galets ».

Bonne et douce année 2020 à vous.

LELM

Savons au thé de Noël

Et pourquoi pas après-tout ? Faire des savons avec du thé de Noël… La période m’a aidée à concevoir ce mélange improbable. Un peu d’urucum pour accentuer la couleur orange et les épices pour faire patienter avant Noël.

Je vous dévoile ici une de mes recettes de savon pour Noël. J’ai un peu adapté la recette d’Agnès avec ce que j’avais en réserve, voici la composition :

  • 35% huile de coprah (coco)
  • 10% beurre de mangue
  • 30% huile d’olive
  • 15% huile de Colza
  • 10% huile de sésame

Ajouts à la trace: 2% de thé de Noël + 1% d’urucum et 0,5% de cannelle. L’urucum apporte un effet « soleil » qui fait du bien en hiver et une action légère anti-âge. En plus d’être exfoliant, le thé apporte ici un léger arôme d’épices de Noël.

teasoap9.jpg

20191130_104908.jpg

Un savon parfait pour se réveiller et profiter pleinement des belles journées à préparer les fêtes…

LELM

Savons de Marseille à l’argile

Un petit moment que je ne vous avais pas parlé de mes savons. Rappelez-vous mes derniers c’était les savons au sucre 🙂 Je les referai d’ailleurs car la mousse est addictive. Voici aujourd’hui un savon que je voulais essayer de faire depuis longtemps : Le savon de Marseille.

Avant que j’apprenne à faire mes savons moimême, j’en utilisais beaucoup car c’est le seul, naturel et bio que j’ai trouvé facilement en vrac.

20191009_141345.jpg

J’ai recalculé la quantité de lessive de soude pour une recette personnalisée : 72% d’huile d’olive, 21% d’huile de coco et 7% de beurre de karité (pour encore plus de douceur). J’ai rajouté 2% d’argile verte à la trace pour accentuer le « vert » que j’avais pensé bien plus fort… Voilà un savon surgras à 8%.

C’est un savon qui était un peu « gras » au démoulage des petits (ci-dessus), j’ai attendu un jour de plus pour les ronds. D’ailleurs pour les ronds, mes préférés, j’utilise un emballage de pringles 😉

20191009_141220.jpg

Résultats du test :

Il est très doux, car je n’ai pas mis de poudre ou farine cette fois-ci. Il mousse bien, mais un peu moins que mes savons au sucre. Les filles les ont trouvés moins jolis, oui oui désolée ils ne sont pas roses… Moi ils me plaisent bien car du coup ils font très « nature », je crois que je ne peux plus me passer de la véritable odeur du savon.

20191018_174928.jpg

signatureelm3_5_original.jpg