J’peux pas j’ai couture !

Envie de nouveauté et d’aller plus loin dans ma démarche de « faire soi-même », je me suis inscrite dans un cours de couture. Merci à toi copine C. de m’avoir motivée !

Le challenge est immense, ma mère a grand espoir de me voir coudre depuis des années. J’avoue que je n’ai jamais été très tentée par l’idée de faire des vêtements… Mais c’est l’hiver dernier, en discutant avec ma mère que l’intérêt de la couture s’est réveillé en moi. Il faut dire que je pars de loin… 😉

J’ai réalisé que c’est un savoir-faire indispensable pour créer soi-même tellement de choses qu’on aura plus à acheter (toutes faites) !

Au programme de cette année : faire des bouillottes sèches avec mes noyaux de cerises, faire des mouchoirs avec un vieux drap que j’adore, rapiécer une jupe trouée mais j’adore tellement, faire un mini coussin de relaxation (pour aider les enfants à s’endormir… Laissez-moi rêver ;)) aux graines de lin et lavande et pourquoi pas même faire des robes aux filles, mais vu mon niveau, je m’emballe peut-être un peu 😉

Récit du 1er cours : Qui n’a jamais touché une machine à coudre ?

Moi ! Heureusement on est plusieurs débutantes, plutôt dans ma tranche d’âge… Oui 28 ans c’est ma tranche d’âge ! Non ? Le premier défi à l’air simple, il faut « installer » la bobine de fil et sa canette (oui la prof parle comme ma mère…). Sauf que la prof a montré sur une machine et la mienne n’est pas pareille… Bref 30 minutes plus tard, prête à piquer j’oublie de descendre le pied-de-biche… Tout s’emmêle, aller on recommence… Petit moment de solitude. A la fin du cours j’ai réussi une « ligne » de couture avec un cran d’arrêt. Grande découverte, la machine a une marche arrière 🙂

Couture.jpg

Arrivée à la maison je re sors l’ancienne machine de ma mère (elle a beaucoup d’espoirs), j’essaye de remettre le fil dans le bon sens, et je couds mes premiers points toute seule, j’ai même refait la marche arrière. Je l’amènerai avec moi au prochain cours.

20190924_103856.jpg
Mes premiers points à la surjetteuse et le tissu de mes futures bouillottes sèches… 🙂

Voilà une nouvelle série d’histoires à partager avec vous, pour vous montrer que tout est à notre portée, des fois il suffit juste de se le dire…

signatureelm3_5_original.jpg

Que faire de votre Basilic ?

Si vous avez une cuisine lumineuse (mais pas en plein soleil), vous pouvez cultiver votre basilic toute l’année. Ce n’est pas mon cas, alors chaque année j’essaye d’en conserver le maximum et le plus longtemps possible.

Basilic.jpg

Quand il est frais, vous pouvez en mettre dans toutes les salades, faire du pesto, en mettre sur du fromage de chèvre frais avec un peu d’origan (c’est un régal), dans le velouté de courgettes, la ratatouille, les smoothies et jus verts, comme le jus citron basilic par exemple 😉 et bien d’autres!

Basilic2.jpg

Pour le conserver, je le conserve « en feuilles » dans un bocal en verre au congel : c’est le plus simple que j’ai trouvé. Pour les utiliser, je les découpe juste pour les ajouter aux plats d’hiver 🙂 Les feuilles décongèlent très vite.

Basil.jpg

J’ai aussi vu qu’on pouvait les conserver dans de l’huile et en faire des glaçons : ça permet d’avoir une « dose » de basilic toute prête à l’emploi 😉 J’ai trouvé une recette ultra-simple ici 🙂

Nouveauté pour moi cette année, je le fais sécher pour mettre dans les infusions, petit coup de pouce à la digestion en cas de copieux repas.

L’année prochaine, je m’autoriserai des achats et donc je planterai du basilic perpétuel pour éviter de le semer chaque année, même si je me connais, il y aura encore du basilic grand vert dans mon jardin 😉

Ciao !

signatureelm3_5_original.jpg

Que faire de votre lavande ?

J’ai la chance d’avoir une lavande qui se plaît bien dans mon jardin. Elle est très belle cette année et attire un nombre incalculable de butineurs 🙂

20190706_100534.jpg

Vous me connaissez, j’aime bien récupérer du jardin tout ce qui peut me servir… La lavande est calmante et apaisante. On en a souvent besoin dans nos vies de fous…

Commencez donc par faire sécher vos brins, une fois la fleur bien épanouie (presque fanée même) :

20190811_153152.jpg

Voici les utilisations que l’on peut en faire (entre autres) :

  • Une huile de massage relaxante : faites macérer (au moins 1 semaine : l’idéal est 3 semaines : voir les commentaires)) les fleurs dans une huile végétale de massage (huile d’amande douce, huile de sésame…), filtrez puis utilisez !
  • J’en ai mis dans mes savons ! C’était obligé 🙂 ça nous sert de savon pour les mains car les fleurs nous font un léger gommage.
  • Vous pouvez en mettre dans des petits sacs pour parfumer vos penderies/placards ou toilettes. Cela évite les désodorisants ultra chimiques!
  • En mettre dans vos infusions DIY pour un effet anti-stress 😉

20190818_131030.jpg

La fin de l’été c’est aussi le moment de faire des boutures. Alors profitez-en la lavande se bouture très bien !

20190902_141518.jpg

A vos sécateurs !

signatureelm3_5_original.jpg

Too good to go

Voici une nouvelle appli écolo. Après GEEV pour donner ce qui vous encombre et profiter d’objets gratuits (j’ai trouvé des chaussures pour ma fille il y a juste 1 semaine), cette nouvelle appli est anti gaspi :

toogood.jpg

Too good to go : peut se traduire par « Trop bon pour être jeté ». En effet, grâce à cette appli, vous pouvez récupérer les invendus de boulangeries/hôtels/restaurants à moindre coût. Cela évite aux commerces de jeter de la nourriture à la poubelle et ça nous permet de profiter de nourriture moins chère.

IMG-20190901-WA0001.jpeg

Voici le panier anti gaspi récupéré dans un hôtel près de chez nous. Surement les restes du buffet « ptit dej » du matin ^^

Côté Zéro déchet, n’oubliez pas d’amener vos sacs/contenants 🙂

Pour ceux qui n’ont pas de smartphone, on peut aussi oser demander à nos commerçants s’ils n’ont pas des invendus à nous céder à moindre coût… ça humanise un peu plus l’action, à tester 🙂

J’adore vraiment le concept ! Un grand merci à L’engraineuse pour m’avoir donné l’envie de tester 🙂

Bonne rentrée à tous

signatureelm3_5_original.jpg

Des « éco » vacances

J’essaye de rendre nos vacances de plus en plus éco-responsables. Cette année on reste en France: Lozère, maison (Lyon), lac d’Annecy. Je vous présente ce qui nous a plu :

Pourquoi partir en Lozère ?

  • L’avantage de partir à la campagne, dans des départements moins touristiques, c’est que les vacances sont calmes. Il n’y a pas de « sur-agitation », de queues interminables dans les magasins, de stress… Je vous en parlais déjà ici.
  • Autre avantage de la Lozère, où nous séjournons à 1000 m d’altitude environ : les températures sont fraîches la nuit. Pendant la canicule, les nuits étaient à 15-16°c… Le rêve!
  • On y pense peu mais la campagne reste bien moins chère !
  • Enfin la campagne me permet de transmettre aux filles le plaisir de faire des activités simples comme les balades en forêt ou les baignades à la rivière…

20190710_162502.jpg

Pourquoi faire du « Staycation » ou « Holistay » : rester à la maison en fait… ?

  • Les économies sont en effet le principal avantage.
  • Ressentir le plaisir d’être chez soi, d’être à la maison : inévitablement on s’est mis à prendre soin de notre « chez nous », ranger, embellir, travailler au potager : j’ai débroussaillé mon potager qui n’était plus du tout lisible. Nous avons mis des poteaux et fils pour ordonner un peu les framboisiers. Cela peut paraître comme des contraintes mais pas pour moi.
  • C’est l’occasion de ranger, faire du tri et désencombrer pour se sentir mieux ! Quel bonheur. Vous pouvez utiliser l’appli GEEV pour donner ce qui ne vous sert plus…
  • Petit bémol : difficile du coup de gérer les enfants qui sont tentés de rester devant la TV 😦

Framboisiers Tuteurs.jpg

Pourquoi partir autour du lac d’Annecy ?

  • C’est un endroit magnifique, pas trop loin de Lyon… Pour éviter la foule et être un peu plus dans la nature, nous avions choisi le « bout » du lac et la commune de Lathuile. Les stations de montagne sont à moins de 30 min avec de plus en plus d’activité pour l’été. Et le lac propose les dizaines d’activités sportives et ludiques pour les enfants. En bonus on était juste à côté de la piste cyclable… 😉
  • Les gens veulent préserver cette belle nature, regardez cette jolie et énorme Give box de village !
  • Nous avons découvert un petit coin de paradis. Les jardins du Taillefer : un camping bio et végétarien : Je vous en reparle ici… ça méritais bien un article !

 

En petit bonus nous sommes partis voir la mer quelques jours (chez mes parents). Toujours à fuir le monde… Une plage parfaite, pas loin des Aresquiers (Autour de Montpellier).

20190730_200227.jpg

Et à Lyon nous avons découvert le Parc animalier du château de la Moidière. C’est un très joli parc animalier idéal pour les enfants. C’est en fait une très jolie balade en forêt qui se transforme en découverte d’animaux. Les animaux ne sont pas « exotiques » et ont pour la plupart de grands espaces. Au programme : Loups, renards, sangliers, daims, cerfs, hibou grand duc, chèvre, raton laveur… Le parc est magnifique. La visite se fait en 2h minimum.

 

signatureelm3_5_original.jpg

Que faire de vos framboises ?

Si vous avez envie d’avoir des fruits au jardin, commencez par les framboises! C’est le plus facile des petits fruits car il ne demande vraiment pas beaucoup d’attention. De plus,  c’est économique car les framboises vendues dans le commerce sont vraiment très très (très) chères !

J’ai planté 8 plants de framboisiers remontants Héritage à l’automne 2016. Les remontants donnent en Juin et en Août 😉 Les miens sont face « Ouest » le long d’un mur:

Framb1.jpg

Ils sont sur la droite de notre potager:

Potager juill.jpg

C’est un régal et les enfants adorent les grignoter en rentrant de l’école. On peut les manger nature, dans les yaourts, dans les gâteaux…

framb2.jpg

Pour en profiter au maximum, je les conserve au congélateur dans des bocaux en verre. Il faut penser à les remuer pour pas qu’elles ne se collent toute entre elles. Ensuite je peux les utiliser dans les smoothies du ptit déj : Banane, framboises, fraises et lait d’amande :

smoothie.jpg

Autre test de cette année, j’ai fait des glaçons à la framboise. A rajouter dans les cocktails d’apéro 🙂 Verdict c’est joli mais ça parfume pas beaucoup, je mettrai 2 framboises par glaçons pour les prochains.

S’il m’en reste assez je ferai peut-être une confiture à la rentrée 😉

glacons.jpg

Autre utilité : les feuilles de framboisiers. Vous pouvez les faire sécher et en mettre dans vos tisanes. L’infusion de feuilles de framboisier est LA boisson des femmes ! Déconseillée pendant la grossesse avant 6 mois, elle permet un rééquilibrage hormonal naturel ainsi qu’une régularisation des cycles menstruels. Son effet antispasmodique sur les muscles utérins permet de soulager les règles douloureuses. Source

J’en ai bu pendant la fin de mes grossesses et j’ai remarqué qu’il y en avait dans ma tisane de jeûne 😉 J’en récolterai à mon retour.

signatureelm3_5_original.jpg

La haie gourmande nous régale

Je vous avais présenté notre haie gourmande ici… Si vous souhaitez en planter une, commencez à réfléchir aux plants que vous voulez, vous pourrez trouver des idées originales chez Atmosvert. La meilleure période pour planter est l’automne, en dehors des périodes de gel.

La voici maintenant :

HaieGourmande.jpg

Je ne désherbe pas tout car vu qu’il fait chaud et sec en ce moment, même si elles sont qualifiées de « mauvaises », ces herbes gardent le sol frais et limitent les besoins en eau 🙂

J’ai rajouté des fraisiers qui ont déjà donné : et dire que celles-là ont été englouties en moins d’une minute! Les autres fraisiers du jardin ont aussi bien donné cette année : j’en ai congelé dans un gros bocal pour utiliser dans les smoothies.

20190612_213132.jpg

Les groseilles :

Groseilles.jpg

Les framboises jaunes :

Framboisesgold.jpg

Les mûres :

Mures.jpg

Les poires sont en préparation (surtout ne pas le dire aux enfants !)

Poires.jpg

Et la rhubarbe pousse, je ne sais pas trop comment/quand la récolter d’ailleurs… J’en ferai des gâteaux je pense, ou de la compote 🙂

rhubarbe.jpg

A côté du poirier j’ai un arbre à papillon (Buddleia) qui a poussé tout seul, je le laisse car j’adore les fleurs 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

Astuce : les pastilles de lave-vaisselle

Quand on commence à se soucier de l’environnement on essaye de l’appliquer partout chez soi, même chez les autres (erreur oui je le sais désormais). Mon lave-vaisselle n’a pas été épargné, mon premier petit pas a été de choisir des pastilles écologiques et plus respectueuses de l’environnement. Certains magasins les proposent même en vrac. L’idéal c’est encore de les faire soi-même… J’essayerai sûrement un jour 😉

Pour le moment je vous propose une astuce qui peut être mise en place facilement et rapidement chez vous… Oui même là quand vous êtes en train de lire cet article… J’aime tellement quand écologie rime avec économie…

Attention suspense… Cette astuce va vous couper le souffle… Ok j’exagère surement un peu.

Coupez les en 2 ! Pour cela il vous faut un couteau, une planche à découper et un bocal pour les stocker…

20190528_205703.jpg

Je vous avais prévenu, c’est tout simple !

Je prépare plusieurs demi-doses dans un bocal (en plus c’est joli) pour faciliter le « geste » écolo. Alors non, désolée, cela ne fonctionne pas pour les pastilles avec une boule ou avec du liquide ou du gel bleu, vert, rouge, fluo… Au passage celles-là ne sont pas très écolo vous vous en doutez 😉

Mais est-ce aussi efficace !?? OUI ! De là à dire qu’ils en mettent un peu trop il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas… En tout cas ce que je vous dis c’est qu’avec une moitié ça marche toujours aussi bien chez nous.

Je vous laisse tester, of course et vous faire votre propre opinion !

A très vite

signatureelm3_5_original.jpg

Adoucissant à la menthe poivrée

Le temps n’était pas à la fête ce week-end, alors je n’ai pas trop jardiné… J’ai utilisé les ressources du jardin, pour faire une lessive au lierre et mon adoucissant dont voici la recette :

Alors pour être honnête ne vous attendez pas à un adoucissant ultra puissant, il ne rendra pas votre linge méga hyper doux comme dans la pub… Mais il sera quand même doux et cet adoucissant aidera à entretenir votre machine grâce au vinaigre blanc et il parfumera délicatement le linge.

Le mot « délicatement » a toute son importance. Ayant abandonné les lessives et adoucissants de supermarché, je suis devenue assez sensible à leurs odeurs, trop puissantes à mon goût.

Voici ma recette ultra-simple et économique d’adoucissant à la menthe poivrée.

Prenez un gros contenant, ici j’utilise un vieux bidon de lessive de 3L. Choisissez-le assez grand pour ne pas avoir à en refaire toutes les semaines. Ensuite vous aurez besoin de vinaigre blanc de 4 branches de menthe (pas juste les feuilles) et d’eau ! C’est tout.

20190518_101656.jpg

Remplissez environ 1/3 de votre bidon de vinaigre blanc. On peut aller jusqu’à la moitié, mais je trouve qu’avec 1/3 ça marche déjà bien !

Plongez-y les branches de menthe. Ici je n’ai pas utilisé de la menthe poivrée car elle n’a pas encore assez poussé. Donc j’ai fait avec la menthe à mojitos (derriere les artichauts)… 😉

20190518_101539.jpg

Ci dessous voici mon petit coin sauges et menthes sous le « petit » cerisier : menthe poivrée, menthe ananas et menthe chocolat. Et sauge violette et sauge ananas:

20190518_101514.jpg

Laissez le vinaigre s’imbiber de menthe pendant 1 nuit. La menthe va brunir… C’est normal 😉

20190518_101735.jpg

Le lendemain, complétez avec de l’eau jusqu’en haut du bidon et attrapez les branches de menthe pour les enlever du bidon.

Voilà, votre adoucissant économique et écologique est prêt, j’en mets environ 2 bouchons à chaque machine dans le compartiment prévu à cet effet 🙂

signatureelm3_5_original.jpg