Le journaling pour écrire sa vie rêvée

Qui n’a pas eu de journal intime ? Mon adolescence d’introvertie n’aurait pas été la même sans les messages secrets à mon journal : « Cher journal, aujourd’hui « mon amoureux de l’époque » a dit à son meilleur copain, qui a dit à ma meilleure copine, qu’il voudrait bien s’assoir à côté de moi à la cantine… TROP HAPPY 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 ». Heureusement, depuis ma vie d’adulte, mes préoccupations ont (un peu) évolué, ma pratique est devenue plus intense et profonde pour devenir un rituel de journaling.

Que ce soit pour libérer ses pensées, faire un travail d’introspection, se livrer sans se sentir jugé, mettre à l’écrit une réflexion pour la clarifier, identifier des pensées toxiques, vaincre la procrastination, mieux gérer ses émotions… Un rituel de journaling peut avoir un impact énorme sur votre quotidien.

Voici mes conseils pour profiter pleinement de tous les bienfaits d’une pratique régulière de journaling. Comme une pause bien-être en tête à tête, un moment de recul… pour avancer…

Pourquoi démarrer une routine de journaling ?

Le journaling c’est le fait de livrer ses pensées par écrit. La pratique doit être régulière pour apporter un maximum de bénéfices. C’est une nouvelle habitude à ancrer dans votre routine matinale par exemple.

Journaling écriture thérapie

Les bienfaits du journaling

Le bénéfice principal que j’en retire est de clarifier mes pensées. Mon esprit part souvent tout le temps dans toutes les directions. J’ai 100000 projets, idées, envies, mon journal me sert à ordonner et prioriser tout ça pour enfin passer à l’action et avancer ! Petite parenthèse, si vous êtes comme moi, cette vidéo de « Conscience et Etats d’âme » pourra vous aider à passer à l’action 😉

Accessible à tous, tout de suite !

Il vous suffira de quelques minutes, d’un petit carnet et d’un stylo. Vous pouvez écrire pendant 30 minutes ou juste 2 minutes ! Vous n’avez pas forcément à vous relire, à analyser ou résumer ce que vous écrivez. Soyez juste là, avec vos pensées.

Cette routine ludique et créative vous apportera des bienfaits insoupçonnés sur votre santé mentale. Et peut-être même que vous y prendrez goût, que vous finirez par écrire un livre, vos mémoires… ! Pourquoi pas ?

Comment démarrer une pratique d’écriture ?

Papier ou digital, vous devrez faire un choix, ou pas… J’écris beaucoup en ligne aussi, des emails à moi-même, mais mon véritable moment journaling reste l’écriture dans mon carnet. Mon format préféré : A5 et il me suit partout. Vous avez un carnet et vous souhaitez vous lancer ?

Quel créneau idéal pour écrire ?

Le matin, ou le soir mais aussi à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit quand une idée survient ! Ma préférence va au matin, car j’aime poser un intention pour ma journée à venir.

J’aime écrire lorsque je ressens une émotion forte et positive, quand je sens ma motivation au plus haut ou une très grande joie par exemple. C’est un bonheur de pourvoir replonger dans les sentiments ressentis. Je les relis régulièrement 😉

J’écris aussi très naturellement mes émotions négatives. Elles ont besoin d’être évacuées et analysées pour me libérer. Une fois écrites je me sens déjà apaisée.

Je démarre la pratique de journaling 3, 2, 1 go !

Munissez vous d’un carnet/cahier et d’un stylo ou crayon. Mon préféré c’est le porte-mines criterium rechargeable à l’infini sans avoir besoin de le tailler 🙂 Avec une mine en 0,7mm HB si vous voulez tout savoir.

Sur la première page de votre carnet inscrivez la date du jour, vous inscrirez la date de fin quand vous remplirez la dernière page. Cela vous servira à vous repérer pour archiver et ranger vos carnets :

journal page date

Ensuite débutez votre écriture… Habituellement, j’aime relire l’écriture précédente, ça m’aide à créer un lien. Si vous ne savez pas quoi écrire ? Voici quelques idées pour vous inspirer :

  • Humeur du jour, de l’instant
  • 1 mot pour décrire ma journée
  • Ma gratitude du jour
  • Aujourd’hui je me félicite…
  • Ce que je souhaite réaliser aujourd’hui
  • Mon intention du jour
  • Mon objectif pour cette semaine
  • Comment je me vois dans 1 an
  • Aujourd’hui je souhaite du bonheur à… car…

Je n’essaye pas de rester positive à tout prix, je couche toutes mes pensées comme elles viennent ! Et les fautes d’orthographe aussi ! Ne vous jugez pas 😉

écriture quotidienne journal

Comment ancrer cette nouvelle habitude d’écriture ?

Je suis bien placée pour vous en parler, car je ne compte plus toutes les nouvelles habitudes que j’ai voulu essayer. Je crois que c’est ma passion… Et ça c’est plutôt facile… Le plus dur vient au moment d’enraciner une nouvelle habitude dans le long terme.

Ma meilleure méthode reste de passer par un défi des 30 jours… Retrouvez mes astuces pour réussir à consolider votre nouvelle habitude : votre pourquoi, le tracking, les amis… Et profitez de la rentrée pour mettre en place une nouvelle habitude, c’est une période propice !

N’hésitez pas à partager votre routine d’écriture en commentaire 😉

Je vous souhaite de très belles pages bien remplies !

Blog ateliers diy écolo
close
recette déodorant naturel DIY

Envie d'inspiration ?

Inscrivez-vous pour recevoir les derniers DIY utiles et écologiques.

Recevez en cadeau ce guide complet pour fabriquer votre déodorant 🙂

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 comments

  1. Coucou Lauriane, j’en fais autant. Par contre, je ne garde jamais les carnets une fois pleins. Toujours dans cette démarche de simplification. J’ai remarqué que laisser partir mes carnets me permettait d’avancer et de passer à autre chose avec plus de facilité. Chaque carnet plein est une période qui se termine, chaque carnet neuf est une nouvelle période qui commence avec tout ce que ça implique : motivation, nouveaux défis…
    Belle journée, bises😘

    1. Ha ha, ça ne m’étonne pas que tu pratiques le journaling toi aussi 💗

      En effet je comprends le besoin de laisser partir le passé à la fois physiquement et mentalement 😊

  2. Bonjour Laurianne!
    C’ est une bonne méthode sauf…quand on cherche le carnet idéal comme moi (on ne se refait pas) pour lui confier quelques lignes ou toute une vie en tant de mots! Combien de carnets ai-je commencé, pas continué, abandonné à leur sort de carnets aimés, puis refoulés et jetés, évidemment!
    La condition pour le choix du carnet dans ma quête, est sa couverture; il me faut impérativement un lien visuel avec la nature et que…le papier sente bon le papier!
    Pour aller dans le sens du carnet qui permet d’ y « coucher » les pensées négatives ou positives, un mot ou 1000 lignes d’ affilée, il y a ce truc assez froid, le tel portable!
    Il nous sert à communiquer oralement mais que ne lui « confions-nous » pas de nos émotions, pensées…etc, par écrit en SMS.
    J ‘ai remarqué que j’ ai maintenant autant besoin de « jeter » ce qui a été écrit dans un contexte particulier pour ne pas garder du négatif sur moi et j’ avoue que depuis que j’ utilise ce procédé de libération, je m’ allège comme le fait de jeter un carnet! La tentation de relire est trop grande, alors j’ élimine.
    La relation au carnet est particulière; en avoir toujours un à disposition, c’ est un peu comme le peintre qui a toujours besoin de papier ou de toiles vierges pour s’ exprimer, se rassurer. C’ est là, pour le cas où!
    Très bon billet de suggestion!
    Je file à celui qui suit, belle fin de dimanche!
    Carole.

    1. Merci pour ce partage Carole. Je suis moins exigeante pour choisir mon carnet mais tu m’as donné envie de voir les tiens 🙂 Souvent une couleur claire ou naturelle me suffit. Par contre j’ai mon carnet de journaling et un tas d’autres… J’en ai un pour mon projet de boutique, un pour mes ateliers, un pour mes méditations… J’aime tellement écrire sur papier 😀
      Je comprends ta motivation à ne pas garder de négatif, il sort par les mots et ne revient plus comme ça. C’est thérapeutique !
      Belle soirée à toi📓♥

Laissez-moi un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.