Apprendre à danser sous la pluie…

Comme je vous l’avais dit ici, les vacances me permettent de dévorer lire plus vite 🙂 J’ai découvert Virginie Grimaldi avec ce roman :

IMG-20190717-WA0001.jpeg

Virginie Grimaldi est facile à lire et c’est vraiment ce dont j’avais besoin après le dernier Gounelle. C’est parfait pour les vacances, même si je continuerai à la lire en dehors des vacances.

Très rapidement attachée aux personnages, j’ai été très émue par ce roman. C’est un livre qui « remue » je vous préviens, il y a des passages assez durs (ma sensibilité de maman)! Virginie rajoute en plus une bonne dose de suspense et même des surprises jusqu’à la fin…

Une très belle histoire de vie, sur la séparation et l’acceptation. Un roman qui fait du bien et qui nous aide à savourer tous les petits bonheurs de la vie.

Bonne lecture !

signatureelm3_5_original.jpg

Je te promets la liberté

Merci à Auré de m’avoir prêté ce nouveau roman 🙂 Les vacances me permettent de lire plus (et surtout plus vite). Je vide ma Pile à Lire (PAL pour les connaisseurs) et découvre même de nouveaux auteurs 😉 oui, oui, je vous en reparlerai. J’ai enfin fini le dernier roman de Laurent Gounelle : Je te promets la liberté :

Liberte.jpg

Je dis « enfin » car j’ai mis un moment « à rentrer » dans ce nouveau roman. Plus que jamais porté sur le développement personnel, je l’ai trouvé bien plus « technique » que les précédents, j’avais même commencé à faire des fiches 🙂 En effet, Laurent Gounelle, s’attaque à un sujet complexe, celui des différents types de « personnalités » décrites par l’énnéagramme.

J’ai connu un autre modèle : le MBTI lors de ma formation de méditation en pleine conscience l’année dernière. Après avoir fait ce « mini » test MBTI, je l’avais partagé autour de moi. ça nous a permis de beaucoup en discuter entre amis 🙂 Marie en parle ici.

L’énéagramme regroupe toutes les personnalités en 9 types. Bien sûr chacun de nous a une personnalité différente/propre mais notre personnalité se classe tout de même dans un des 9 types. Pour mieux nous les présenter, Laurent Gounelle, nous les fait « vivre » à travers son personnage principal Sybille. Elle changera de « personnalité » tous les jours pendant 9 jours et nous fera partager son expérience de vie et ses réactions par rapport à chaque filtre de perception.

Pourquoi lire ce roman ?

Si vous êtes intéressé par le développement personnel et la psychologie c’est un MUST READ. Il vous permettra de (re)découvrir ce modèle au travers d’une histoire dans laquelle il est assez facile de s’identifier. Même si vous connaissez déjà l’énnéagramme, je pense qu’il peut vous plaire car il présente beaucoup de « situations/réactions/expériences » typiques de chaque type de personnalité.

Ce livre ne m’a pas suffi pour découvrir mon type de personnalité. Je pense qu’il faudrait surement un test approfondi et l’aide d’un thérapeute, si je veux en savoir un peu plus 😉

Si vous connaissez déjà Laurent Gounelle, je le trouve un peu moins « subtil » que les précédents. On comprend assez vite le message qu’il essaye de faire passer. Et mon préféré de lui reste « Le jour où j’ai appris à vivre » ❤

Conclusion : N’ayez pas peur, il mérite quand même d’être lu car Laurent Gounelle, ce grand magicien, nous fait voyager à chaque roman, à l’intérieur… de nous 😉 Le message du livre (non non pas de spoiler) est vraiment clé pour toute personne qui souhaite avancer, se libérer même. Pour moi c’est un incontournable « developpement personnel. »

Bonnes lectures et bel été à vous.

signatureelm3_5_original.jpg

Lunga vita alla pasta…

A la maison on aime réduire nos déchets : souvent cela veut dire faire soi-même ! Il y a aussi un plat qu’on adore : les pâtes… Plusieurs voyages en Italie nous ont convaincu : les pâtes sont un plat à part entière !

20190407_223759.jpg

En 2016 nous avons donc décidé d’acheter un laminoir pour abaisser la pâte… Vous pourrez en trouver sur internet à moins de 50€… Je ne suis pas pour acheter des « ustensiles » pour chaque « aliment » mais vu notre consommation, je me suis laissée tentée.

20190407_223641.jpg

L’avantage c’est que nous pouvons faire des pâtes bio avec diverses farines (pour alléger le gluten par exemple ;)) et des bonnes farces maison (vegetariennes!) : on contrôle ainsi la composition. Et franchement croyez moi c’est assez facile et tellement gratifiant ! Pour l’inspiration j’avais acheté un super livre, encore chez « La Plage ».

20190407_231230.jpg

Du coup, samedi après-midi ça chantait l’Italie à la maison. Tout le monde s’y met, mon chéri gère (mieux que personne) la pâte à pâtes 🙂 les filles font des tours de manivelle (de la machine) et pour moi c’est confection de la farce et nouveau pliage pour faire des tortellinis 🙂

20190407_223625.jpg

La recette de la pâte est composée de farine et d’oeufs (oui c’est tout!). Environ 1 oeuf pour 100g de farine. Pour la farce j’ai préparé une fondue de poireaux et champignons à la crème, noix de muscade et gruyère.

20190407_223839.jpg

Les ravioli se sont fait dévorer le samedi soir, le reste des pâtes est rangé dans des sacs au congélateur. Il suffira alors de les ressortir et des les mettre dessuite dans l’eau bouillante 🙂

20190407_223740.jpg

signatureelm3_5_original.jpg

Belle rencontre et résilience…

… Ou l’art de se reconstruire après une blessure ou un traumatisme. C’est exactement ce que va vivre Diane, l’héroïne de ces 2 romans d’Agnès Martin-Lugand. Ces 2 romans se suivent et se dévorent… En tout cas je n’en ai fait qu’une bouchée…

Après des livres très « développement perso » j’avais envie de commencer l’année avec une jolie histoire. Un roman qui nous guide et nous apprend « la vie? » sans même qu’on s’en  aperçoive… Du genre des Laurent Gounelle… Mais son dernier n’est pas encore sorti en poche… J’en ai d’autres à lire en attendant 😉

C’est exactement ce que j’ai trouvé avec ces 2 romans :

Lors d’un déplacement à l’automne (je crois) j’étais en train de finir dans l’avion : « Entre mes mains le bonheur se faufile » (j’ai aussi adoré)… Une inconnue m’interpelle, elle finissait elle aussi un roman de la même auteure… Je finis avant l’atterrissage et lui donne mon livre. Elle m’a donné les 2 livres ci dessus en échange. Une jolie rencontre, merci 🙂

Revenons-en à l’histoire de Diane. Elle va subir un traumatisme horrible affreux très violent, elle va avoir la force de se reconstruire petit à petit. Les décisions qu’elle prend et les chemins qu’elle va suivre sont évidents, libérateurs et pleins de sens, ils nous font du bien à nous aussi…

Je commence la lecture pour le « feuilleter » en attendant que le riz soit cuit… Et là j’accroche dès les premiers mots, les premières phrases : « C’est pas possible ça ne peut pas commencer comme ça !!?? » Et si !! L’histoire démarre très fort, impossible de le lâcher… Le riz a fini trop cuit 😉

Ensuite c’est un délice. Un vrai film (un peu de filles quand même) avec tous les rebondissements nécessaires. Une partie de l’histoire se passe en Irlande dans un petit paradis qu’on avait vraiment trouvé magnifique… « Achill Islands », c’était en 2009, le temps passe vite ! Hum comme une envie de Guiness !

AchillIsland2019.jpg

L’histoire est belle, j’en ai ri et pleuré… Cette histoire m’a touché et m’a fait me sentir si bien. Cette auteure aussi m’a touché. D’ailleurs elle écrit régulièrement, je suis ravie…

Merci

signatureelm3_5_original.jpg

Lavez-les moins ils seront plus propres !

Attention voici une petite astuce simple, efficace, écologique, économique et qui fera du bien à vos cheveux et votre cuir chevelu 😉 C’est aussi, aller vers la simplicité volontaire

Vous m’avez bien compris : il s’agit de peu à peu espacer vos shampoings.

Il n’existe pas de fréquence idéale… Chacun est différent, mais les bénéfices à espacer les shampoings sont valables pour tous !

On réduit l’utilisation des produits lavant (chimiques ou non). Cela limite « l’agression » et donc diminue aussi la réaction compensatrice de votre cuir chevelu à produire du sébum, d’où le cuir chevelu gras.

20190312_100438.jpg

Une petite photo de mes cheveux au naturel lavés avec un shampoing solide maison. Je ne fais pas de coloration, on verra plus tard… ou pas… 😉 La tresse est une bonne astuce pour attendre le prochain shampoing 😉

Si vous avez des enfants, dites vous que l’idéal est de commencer tôt ! Ne les habituez pas à une fréquence trop importante : 1 fois par semaine ça suffit largement, d’autres diront « even less » 😉

Je souhaite aussi faire référence avec un passage trouvé dans les magazine Kaizen Hors séries sur l’autonomie… (Une vraie mine d’or !)

20190312_145238.jpg

A méditer…

Take care 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

 

Sortez vos graines !

C’est le printemps ! C’est parti pour les semis ! Merci à Estelle pour l’inspiration ! Son projet est tellement beau, difficile de résister…

Comme je l’avais expliqué ici, pour cette année je tente un potager zéro achat… Je fais avec ce que j’ai et le troc entre amis 🙂

J’ai commencé à réfléchir au plan du jardin et je vais tester des nouvelles associations tirées de mon livre adoré : (Merci Terre Vivante !)

20190312_092206.jpg

Au programme  des associations:

  • Chou, tomates et oeillets d’Inde
  • Céleri branche, concombres, tomates et épinards.
  • Fraises et poireaux perpétuels : déjà en place depuis 1 an
  • Haricots verts et Maïs autour de la cabane en osier semi-vivant 🙂
  • Courgettes et salades (et pourquoi pas encore épinard…

Voici mon « plan » :

20190312_091601-1.jpg

Pour débuter, j’ai fait tremper (pour réveiller la graine, comme pour les amandes du lait ;)): tomates, basilic, persil, aubergines (je ne sais pas encore où je vais les mettre), concombre (en tipi) et courgettes. J’ai aussi planté l’ail au pied du « petit » cerisier.

20190312_084532.jpg

Et ensuite direction les godets. Je n’ai pas de serre alors ils sont sur une plaque (pour éviter que ça coule partout) dans une pièce chauffée devant la fenêtre, plein sud…

20190312_094524.jpg

Et voilà mon jardin actuellement… oui je sais ya du boulot ! Ce qui fait plaisir à voir c’est que le pêcher sauvage se développe bien, peut-être des fruits cette année ? Et le nashi va fleurir à fond 🙂 Croisons les doigts pour les fruits !!

20190312_101739.jpg

Comme vous le voyez le « rectangle » des courgettes n’est pas encore fait. Je vais le faire comme celui des fraises (à droite) avec des branches de noisetier 🙂 Zéro dépense ! Sauf la main d’oeuvre 😉

Les futures fleurs du Nashi :

20190312_102118.jpg

A vos graines… trempez… semez !

signatureelm3_5_original.jpg

 

Mon Cap ou pas Cap : Désencombrement

J’ai commencé début décembre un défi Cap ou pas Cap « 30 jours de désencombrement ». Le défi est désormais fini et il faut savoir être réaliste et reconnaître ses échecs : je n’ai pas fini, pas du tout même…

Je pense que mon erreur a été de ne pas libérer assez de temps chaque jour pour faire un VRAI tri / réorganisation / désencombrement. Du coup, parfois souvent mes « désencombrements » se sont transformés en « simple rangement ». Et ce qui est terrible dans le rangement c’est que tout (ou pire) est à refaire le lendemain. Pour illustrer quelqu’un m’a dit un jour :

Faire du rangement/ménage avec des enfants c’est comme se brosser les dents avec du Nutella… 

Et moi je baigne dans le Nutella là ! 

Je me suis donc penché sur la question et après avoir lu « La magie du rangement » de Marie Kondo, je change de stratégie. Je vais prévoir une journée semaine « désencombrement »… 

J’avais déjà fait ça pour les livres… Voici une mini « zone » pour laquelle ça a fonctionné et ça dure encore :

désenc

Je démarre un nouveau Cap ou pas Cap de 30 jours sans café !

Au passage : ce livre est un vrai bijou ! Ce n’est pas un livre pour parler de théorie ou vous raconter de belles histoires… C’est un livre pour passer à l’action, Marie Kondo ne vous ménagera pas, non, non, on démarre tout de suite et sans râler… On fait face à son bazar « intérieur & extérieur » puis on avance ! 

signatureelm3_5_original.jpg