Mon potager « Zéro dépense » – Le Bilan

Mon potager de cette année était un potager « Zéro dépense« . J’ai essayé de tenir un « Carnet des récoltes… et des dépenses »… Voici le résultat :

Au niveau de mes dépenses :

J’ai acheté un sachet de graines de concombre de la ferme de Sainte Marthe : 4,90€ mais je n’ai pas tout utilisé et j’ai récolté des graines ensuite.

Et j’ai dû en urgence (car je m’y suis pris trop tard) acheter du paillage (Urgence donc chez Botanic) ce qui m’a coûté 15€. Je prévois de demander aux producteurs bio autour de chez moi pour mes prochains besoins. En ce moment pas de soucis, les feuilles des cerisiers et du noisetier me suffisent.

Et pour les récoltes :

Tomates : Ce n’était certes pas une année à tomates, tout le monde l’a dit (autour de Lyon). J’avais mis 6 pieds + 3 qui sont sortis tout seuls de l’année dernière (tomates cerises noires). Nous avons eu 4,5kg sans compter les tomates cerises. Ce n’est vraiment pas terrible. Nous n’avons pas (du tout) été autonomes, ni n’avons fait des conserves. Juste un bocal de tomates séchées :

20191110_215822.jpg

20191110_215904.jpg

Courgettes : Malgrès l’aide d’Estelle (encore merci, heureusement il me reste de tes graines), je n’ai eu aucune courgette. Je leur avais réservé une toute nouvelle planche qui n’était pas assez riche et trop sèche. Je vais m’en occuper pour qu’elle soit prête au printemps.

Haricots : Alors ça j’adore, on en a bien profité, j’avais semé 2 variétés : des haricots pongo et des haricots à rames « vigneronne » que j’ai déjà depuis 3 ans. Pour 10 pieds nous avons eu 2,5kg. Cela nous a permis de bien en profiter pendant la saison, mais ce n’était pas assez pour en faire des conserves.

20191110_220141.jpg

20191110_220225.jpg

Concombres : 1 seul pied a finalement poussé une fois en terre… Mais il a bien donné : 1,7kg. Pas assez bien sûr pour que nous soyons rassasiés 😉 Je vous en avais parlé ici.

Choux rouge : 1 pied qui a donné 1 chou de 460g, c’est mon premier et il a fini en salade, toute la famille s’est régalée.

20190823_112715.jpg

20191005_115215.jpg

+ ce que je n’ai pas compté : Les herbes aromatiques et herbes pour les infusions. Nous avons également eu des petits fruits de la haie gourmande et des plus gros des fruitiers du jardin (Cerises, 2 nashis, 3 poires, 2 pommes et du raisin). Et il reste encore une courge spaghetti qui attend son tour sagement.

20190823_112705.jpg
Nashi

20190827_085359.jpg

20190825_090300.jpg

20191002_150033.jpg
Rhubarbe

Mon Bilan :

On est loin de l’auto-suffisance, c’est sûr 🙂 Eh oui, j’ai, bien évidemment trouvé ça très frustrant contraignant. Les récoltes ont été faibles car je n’ai pas fait beaucoup de semis, j’ai fait avec ce qui me restait.

Mais il y a des points positifs :

  • J’ai fait des économies et j’ai réalisé que je dépensais surement bien plus que ma production.
  • Je vais garder l’habitude de marquer mes dépenses et récoltes (en rajoutant les dates de récoltes).
  • J’ai trouvé des solutions récup pour faire mes semis. (pots et terreau)
  • J’ai aussi réalisé que je commençais mes semis trop tôt. J’attendrai fin mars (ça sera dur) pour l’année prochaine.
  • J’ai récolté sérieusement mes graines pour l’année prochaine.

20191109_223147.jpg

Je rêve déjà au printemps prochain et à ma prochaine commande de graines… Pour la suite de ma quête ça sera ici.

Bel automne à vous.

LELM

8 réflexions sur “Mon potager « Zéro dépense » – Le Bilan

  1. C’est bien pour un premier essai!!! Me concernant, malgré cette année peu propice aux tomates, avec 9 pieds, dont 3 de tomates cerise, 30 bocaux de tomates confites, 25 bacs de coulis,(et 3 bocaux de pesto) et je vais encore manger des tomates du jardin pendant environ 3 semaines (murissement intérieur). 40 bacs de velouté de courgette, autant de ratatouille et de courgettes dorées, 3 bacs congélateur (grand) de haricots verts et jaunes et j’ai mangé les derniers frais le 3 novembre. Il me reste 4 potimarrons (sur 9), 5 butternuts sur 10) et 1 très gros potiron. Je vais faire ce jour le dernier cake au poivrons, tomates confites et noix du jardin de l’année (17 cageots pleins de noix pour cette année, et il me reste 3 bocaux de 1,5 litre pleins de cernaux de l’an dernier). Je mange des figues tous les jours depuis mi septembre et j’ai fait 10 bocaux de confiture cette année (sans compter les 15 bocaux de fruits rouges de jardin, cerises, cassis, groseilles roses, gouges et à maquereau, fraise, mûres, framboises, une tuerie!!!). Les dernières fraises du jardin seront mangées à midi. Alors je triche un peu: j’ai 2 sources dans mon terrain (arrosage pas cher!!) et une serre de 4m x 4m. Ma viande pousse encore dans mon pré (2 cabris et un agneau), et finira de remplir les congélateurs mi-décembre. J’ai un tas de compost de 3m de long sur 2m de large et 1m de hauteur, donc la saison prochaine est déjà garantie. Il reste dans le jardin des poireaux pour toute la saison, des carottes, des épinards (début), de la mâche (début), et dans la serre, salades pour encore 2 mois, quelques petits poivrons et aubergines. Comme chaque année, je serai autosuffisant à 95% (achats externes: farine, lait, œufs, sucre, sel, poivre, pâtes, chocolat, biscuits pour mes petits enfants, ……..). Je te souhaite de petit à petit gagner ton autonomie. La qualité de nutrition (graines de chez Kokopéli), la saisonnalité et surtout le bonheur de manger ce que l’on produit en qualité bio!!! Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, je faisais mes semis trop tôt auparavant. C’est dur de patienter parce qu’on a hâte de s’y mettre mais pour les légumes du soleil, début avril c’est suffisant et en plus c’est moins de contrainte à entretenir. Je commence à te connaitre un petit peu maintenant, tu veux te simplifier la vie.
    En attendant il faut trouver d’autres semis à faire pour patienter. Dehors tu peux semer en godets des annuelles ou des vivaces. Au potager tu peux semer des épinards, des salades à couper, du cresson, des pois, fèves, cerfeuil… et des engrais verts.
    L’hiver dernier j’ai même tenté les semis à l’intérieur, je ne sais pas si tu t’en rappelles…https://lejardindenell.blog/2019/02/28/micro-pousses-suite/
    Belle journée Lauriane

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai fait le même constat que toi pour les semis préparés trop tôt. De toute manière il n’y a pas assez de lumière naturelle en mars et cela épuise les semis. Au printemps prochain je demarrerai mes godets mi avril…cela va être long de patienter effectivement… mais c’est pour la bonne cause : un potager réussi 😉
    Bonne journée Lauriane

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s