Bon plan local – la fabrique de bière artisanale: Nomade Brewery

Une fabrique de bière artisanale et bio à Genas, dans mon village en banlieue lyonnaise ! Quelle chance me direz-vous 🙂 oh yeah.

J’ai été accueillie avec beaucoup de gentillesse par Sam et Lauriane, les créateurs de ce bel endroit. Je vous présente l’histoire de Nomade Brewery

wp-1592338110330.jpg

logo

Qui sont-ils ?

Sam et Lauriane sont deux chimistes de formation, amoureux de voyages, ce beau projet est né en Amérique du sud… Suite à un séjour à Montréal où les microbrasseries ont connu un élan fou, ils décident de se lancer et d’en créer une à Lyon, c’était en 2016. Elle est, au début, réservée aux professionnels puis ouvre au public en sept 2019.

wp-1592337967326.jpg

Leur projet

Ils font bien les choses, avec beaucoup de cohérence:

wp-1592338787941.jpg

  • Leurs bières sont fabriquées artisanalement et labellisées bio. On peut même les apercevoir brasser derrière le comptoir 😉
  • Ils proposent des planches apéro en collaboration avec les producteurs et commerces ultra-locaux (de Genas à vrai dire!).
  • Leurs bouteilles de 75cl sont récupérées et réutilisées: on aura juste à leur ramener propres lors de notre prochaine visite à la fabrique 🙂 Avec Rebooteille, des Lyonnais 😉
  • Même le café est proposé, de nouveau, en partenariat avec une entreprise Lyonnaise: Label(le) Brûlerie.
  • Les foodtrucks variés, locaux et engagés.
  • Oui vous pourrez payer en Gonettes 🙂

wp-1592337993846.jpg

Leurs bières

Ils proposent des bières vraiment originales et délicates. Voici quelques spécialités à tester sur place (en pression) ou à emporter…

wp-1592336247287.jpg

wp-1592336223766.jpg

Storm in a teacup C’est une bière réalisée avec du thé earl grey pour la touche de finesse… Mais ne vous y fiez pas trop, elle a du caractère 🙂

wp-1592336213893.jpg

Shaman I.P.A. la préférée du moment des consommateurs, c’est une bière avec une amertume rafraîchissante et des notes d’agrumes.

Et celle que j’ai testée, la Grisette qui m’a séduite (la bière) et qui correspond vraiment à ce que j’attends d’une blonde: légèreté et acidité.

wp-1592336255730.jpg

Quand venir à la fabrique?

J’ai testé un midi, car ils ont eu la belle idée de faire venir des foodtrucks… Là vous aurez le choix… J’ai testé et approuvé « SAKADOS » et je connais déjà « Daily french burgers on wheels » qui nous régale déjà au boulot lors de notre marché de producteurs locaux 😉 Je vous conseille L’Ovni Tender (vege) ou True (vegan) avec ses délicieuses frites maison… Oui elle fait aussi des steaks de viande 😉

Nomade - food trucksIls sont également ouverts en soirée… Je testerai bientôt pour gouter la planche de fromages 😉 Et à quand les concerts ?? 😉

Notez que vous pouvez aussi vous la jouer, et privatiser la fabrique…

wp-1592337985121.jpg

Pour ceux qui ne peuvent pas venir jusqu’à Genas, même si ça vaut vraiment le coup, ils ont plusieurs points de vente dans les magasins bio de la région lyonnaise et aussi un micro pub à Lyon dans le 3e, non loin de la piscine Garibaldi pour ceux qui connaissent 😉

 L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Je les remercie pour la présentation et la petite visite, je repars ravie avec des bouteilles à faire tester à monsieur 😉

LELM

C’est l’histoire de 2 sœurs qui ont changé de vie…

Une jolie arrivée parmi les commerçants de Genas, mon village, une épicerie de vrac, de bio et de local. C’est une belle histoire entre 2 sœurs que je souhaite vous raconter aujourd’hui.

Karima et Wahiba sont deux femmes actives, l’une est responsable RH et l’autre responsable de com. Un jour, elles réalisent que leur travail n’est plus aligné avec le sens qu’elles veulent donner à leurs vies. Un grand voyage et une 3e grossesse ont participé à leur nouvel élan de vie. Il faut dire, qu’elles ont ça dans le sang, comme une évidence, créer du lien « durable » sera le refrain de ce beau projet.

Après cette idée folle, elles ne trainent pas, elles présentent le projet à leurs familles respectives et lancent les premières démarches. Tout avance vite, le projet est lancé. C’est après 1 an de travail que la boutique ouvre avec déjà plus de 250 produits référencés.

Bienvenue à Ô POIDS !

opoidsdev.jpg

Je les ai rencontré 3 semaines après l’ouverture. Un mercredi, avec les enfants, et autant dire qu’une boutique de vracs pour des enfants c’est… fun! Ils ont fini par choisir leur goûter bio et sûr mesure, ça nous a permis de tester quelques produits 😉 Mes préférés, les sablés au beurre en forme de financiers dans l’assiette grise…

Sablés.jpg

Vous pourrez donc y trouver tous les produits d’épicerie ( biscuits, pâtes, riz, céréales, granola, café, thé, chocolat, fromages, oeufs…) mais aussi du vrac liquide (huiles, vinaigres et sirops).

Egalement disponibles des produits d’entretien et des produits de base (lessive, produit vaisselle, bicarbonate de soude, vinaigre blanc…) ainsi que des produits de beauté avec Lamazuna et les savons de l’Ozon (qu’on a aussi choisi pour notre marché bio et local au boulot).

Vrac beautéé.jpg

Après une ouverture réussie, elles ne veulent pas en rester là, au programme : présentation des producteurs, dégustations, ateliers DIY, invitations de naturopathes…

Je repars, ravie de les avoir rencontrées, la tête pleine de rêves, en pensant à toutes les belles animations qu’elles proposeront.

Encore félicitations !

Moi j’y retournerai samedi, mon village mise sur les commerces de proximité, quelle chance de pouvoir faire mes courses à pieds 😉

Pssst : Jusqu’au 6 nov, des savons à gagner dans mon article anniversaire 😉

LELM

Tawashi

Ou comment transformer des chaussettes, leggings d’enfant et autres manches longues de T-shirt en une éponge durable !

C’est l’histoire des Tawashi 🙂 Samedi dernier ma ville a eu la merveilleuse idée d’organiser une journée de l’environnement. Certains sont allé ramasser des déchets dans les parcs et d’autres ont proposé des ateliers DIY autour du recyclage. J’étais avec une copine pour animer un atelier fabrication de Tawashi. Je pense qu’on a appris à au moins 30 personnes… Quel bonheur de « semer des graines » 😉

20190409_201342.jpg

Pour cela il vous suffit de construire un petit métier à tisser : Je l’ai fait, vous pourrez aussi 😉 puis de découper des « rondelles/cylindres » de tissus. Pas besoin de coudre, il y a juste du tissage à faire et le tour est joué !

Suivez les instructions ici :

20190409_201219.jpg

Comment tisser ?

Pour accrocher les bouts de tissus verts (ci dessus), passez en dessus du premier morceaux « jaune » puis en dessous et ainsi de suite… Pour le bout vert suivant vous faites pareil en inversant. (si vous avez commencé dessus, alors là ça sera dessous…)

Pour accrocher le tout, prenez une boucle et faites rentrer la boucle suivante dedans. Ensuite cette nouvelle boucle devient la boucle pour celle d’après… On continue jusqu’au bout en tournant tout autour. La dernière boucle vous servira à accrocher votre éponge Tawashi pour qu’elle sèche.

20190409_201430.jpg

Alors bien sûr elle ne gratte pas aussi bien que le côté « vert » de votre éponge classique. Mais pour tout le reste elle est adoptée!

Comment laver votre Tawashi?

Comme les éponges, il faut trouver un moyen de les laisser au sec entre les utilisations. Et son méga point fort, c’est qu’une fois sale, nos tawashi partent en machine avec les torchons (dans mon cas).

Suivez le lien pour découvrir toutes mes autres astuces zéro déchet.

signatureelm3_5_original.jpg