Me faire une coupe…

Une nouvelle expérience que je voulais tester: Couper les cheveux.

J’ai donc investi dans une paire de ciseaux de qualité et je me suis lancée. D’abord sur les pointes de mes filles, pas folle. Et ensuite sur leurs franges… Le résultat n’est pas parfait,  il me plaît, il leur plaît et je suis ravie de cette nouvelle « compétence ».

ciseaux1.jpg

Pour ma part, je vais très peu chez le coiffeur. Juste une fois par an pour couper les pointes. Avec le confinement printemps j’ai eu une petite envie de changement… 🙂

J’avais les cheveux mi-longs. Vous trouverez une photo ici

Pourquoi pas essayer? La technique est simple, faites une raie puis attachez vos cheveux en queue de cheval très serrée sur le bas de la tête. Puis coupez à la longueur désirée.  J’ai coupé pas loin de l’élastique. Vous trouverez tout ce qu’il faut sur internet…

Voilà le résultat, à vous de juger. Je trouve ça parfait pour moi 🙂

coupecheveux1.jpg

coupecheveux2.jpg

Pour monsieur, c’est la tondeuse que j’utilise…

En attendant d’apprendre à faire mieux 🙂

Retrouvez toutes mes astuces beauté et simplicité sur la page « Faire soi-même« .

LELM

Qui veut des pâtes ?

En ce moment, nous profitons d’avoir les filles avec nous (en permanence…) pour leur faire découvrir ou approfondir toutes choses qui nous tiennent à cœur. Et je trouve que c’est une véritable chance.

Nous prenons le temps d’écouter les abeilles butiner sans relâche dans nos cerisiers… Nous prenons le temps d’observer les « nouveaux » oiseaux qui passent dans notre jardin… Et nous prenons le temps de faire nous-même…

Ce matin c’était Pasta Party ! La recette est simple et le résultat tellement bon…

pasta15.jpg

 

Je vous en avais parlé dans cet article : Lunga vita alla pasta…

Vous y trouverez la recette de base.

 

Je voulais tester de faire des pâtes roses à la betterave. Il suffit pour cela d’incorporer de la betterave crue, environ 35g pour 200g de farine, 1 pincée de sel et 1 œuf.

Pour la betterave, il faut l’éplucher puis la couper en petits morceaux, ensuite mixez-la avec l’œuf. Faites ensuite comme d’habitude avec la farine et le sel. J’ai utilisé mon blinder pour faire ce mélange, mes dés de betterave n’ont pas tous été mixés. Je pense que je les couperai plus petit la prochaine fois. La couleur me plaît bien quand même :

Pasta20.jpg

Pour les tortellinis, nous avons fait une farce : Courgettes, champignons, tomates séchées, un peu d’origan du jardin et de l’huile d’olive :

pasta21.jpg

pasta22.jpg

Ensuite les fameuses tagliatelles iront au congélateur en attendant leur tour :

Pasta23.jpg

Les filles ont voulu essayer de faire des farfalles, et nous sommes tombés sous le charme… 🙂

Pasta24.jpg

Pasta25.jpg

Buon appetito a tutti.

LELM

Buvez vos épluchures en tisane…

Voici une astuce zéro déchet pour utiliser vos épluchures. En effet, les épluchures de fruits peuvent vous permettre d’aromatiser facilement vos tisanes.  J’ai fait le test cette semaine avec les épluchures des pommes:

epluchtisanes.jpg

Pour cela j’ai épluché 4 belles pommes, pour un gâteau… Oui merci au confinement de relayer mes objectifs de « Summer Body » en deuxième position APRES le plaisir des goûters 🙂

N’hésitez pas à les serrer sur votre plaque pour optimiser l’espace car les épluchures vont rétrécir en séchant. Mettez-les dans votre four éteint après la cuisson de gâteau. Laissez-les au moins 1h.

Ensuite coupez-les et conservez-les en bocaux pour les utiliser lors de vos prochaines compositions de tisanes.

epluch2.jpg

Elles aromatiseront avec douceur vos tisanes. Parfaite pour le soir, la pomme est calmante et favorise l’endormissement.

Retrouvez toutes mes autres recettes sur la page Faire soi-même // cuisine

LELM

Des savons « Libérez les playmo »

Aujourd’hui, et parce qu’on est presque à court de savon, je propose aux filles de faire des savons « Melt and Pour » (refonte). Une recette très facile à faire et accessible aux enfants contrairement à la saponification à froid ;).

J’avais envie d’une base transparente pour pouvoir intégrer un petit Playmobil, qui devra être « libéré » grâce à nos lavages de mains…

Pour cela il vous faudra une base savon: (trouvée chez Aroma-Zone)

meltandpour.jpg

La recette est simple, il vous faut :

  • Faire fondre la quantité désirée au bain-marie, en remuant régulièrement.
  • Une fois que tout est fondu (liquide), hors du feu vous pouvez rajouter des huiles végétales, huile essentielles et colorants. Les combinaisons sont infinies…
  • Amusez-vous 😉

Nous on a rajouté des paillettes minérales:

savonplaymo1.jpg

savonplaymo2.jpg

Comme ça on peut attendre tranquillement que les savons blancs finissent leur cure 🙂

curemars20.jpg

Je vous souhaite un bon dimanche créatif.

Retrouvez mes autres DIY dans la page Faire soi-même // Cosmétiques

LELM

Savon ménager à la cendre

À force de se laver les mains et aussi parce que les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés… Nous n’avons presque plus de savon à la maison. Je referai demain soir mes savons tout doux… Et en attendant, pendant la cure (4 semaines) on fera avec les petits bouts qui restent 😉

Je ne suis pas une grande fan de ménage et encore moins des produits « à tout faire » et ultra spécifiques… Mais en ce moment, quitte à rester à la maison, je me suis dit que je pourrai bien formuler un savon qui marche pour tout ça… C’est Estelle qui avait semé la graine avec son article sur son savon de Marseille de vaisselle.

Pour cela j’ai choisi une formule toute simple et économique: 100% coco ! L’huile végétale de coco saponifiée assèche la peau si elle est à plus de 30% dans le savon, mais là le but n’est pas de l’utiliser sous la douche. Du coup j’ai fait un sur graissage à 5%.

Pour les ajouts j’ai aussi fait simple. J’ai trouvé des recettes avec de la terre de Sommières qui est extraite des sols du coup je ne préfère pas en utiliser. Par contre pour la cendre, j’en ai sous la main avec notre poêle donc autant l’utiliser !

savoncendres1.jpg

Voici donc la composition :

  • 100% Huile végétale de coco
  • Ajout à la trace : 50g de cendre de bois tamisée

Avec le fort pourcentage de coco, la trace arrive très vite, je ne le conseille pas pour les débutants. Ensuite c’est un savon qui chauffe beaucoup lors de la phase de gel et qui nous a fait un petit volcan, en douceur je vous rassure, mais ça peut surprendre…

savoncendre2.jpg

Autre avantage, il sèche très vite et je peux donc l’utiliser après 1 seule semaine de cure.

Le but est de l’utiliser pour tout cela, avec un tawashi, of course :

  • Faire la vaisselle : validé
  • Nettoyer la table et le plan de travail : validé
  • Nettoyer les plaques de cuisson : validé et oui, elles brillent bien !
  • Nettoyer la salle de bain : validé
  • Nettoyer les taches sur les vêtements avant de les laver : validé sur des taches de feutre pas encore sur des taches de gras, mais je pense que ça va marcher 🙂
  • La lessive : je n’ai pas encore testé car il me reste encore un bon flacon de lessive vrac bio 🙂 et je voulais refaire un litre de lessive de lierre.

Je suis sûre que je trouverai d’autres utilisations…

savoncendre3.jpg

Je ferai une nouvelle version avec de l’huile essentielle de tea tree pour les besoins de désinfection.

Belle journée à vous.

LELM

Que faire avec vos chutes de tissus: Un sac de couchage pour playmobil

Il m’a suffi de voir 1 photo sur Pinterest pour avoir aussitôt envie d’en faire pour les filles. C’est d’ailleurs le cas avec beaucoup de photos Pinterest, l’avantage ici c’est que j’avais tout sous la main pour le faire TOUT DE SUITE. Voici comment faire des petits sacs de couchages pour  playmobil.

Ce projet permet d’utiliser vos chutes de tissus car il vous faudra juste 2 rectangles de 8 cm sur 18 cm. Je pense qu’ils peuvent même être réduits un petit peu si vous avez moins de tissu…

La technique est la même que pour les pochettes et les coussins.

Je couds les tissus endroit contre endroit en haut et en bas en laissant un espace sur le haut (pour le retournement de la fin).

Ensuite je replie le « rabat » à l’intérieur pour qu’il soit à environ 3,5 cm du haut. J’ai fait plusieurs essais et c’est ce qui me paraît le mieux.

Puis je couds les côtés et je retourne.

wp-1582488038586.jpg

Pour fermer, je réalise des points invisibles. Pour mon premier, ci-dessous  j’avais la flemme, j’ai juste cousu à la machine 🙂

Playmo1.jpg

Les sacs de couchage sont totalement réversibles, car les playmo adorent changer d’avis… J’ai dû en refaire plusieurs, bien sûr… Et je dois même en faire pour les poneys maintenant… 🙂

playmo2.jpg

playmo3.jpg

Bon lundi et amusez-vous bien 🙂

LELM

Journée « Beige & Blanc » pour des nouveaux coussins

La journée d’hier a été productive, un espace magique où l’on vit hors du temps, où les tâches du quotidien sont « dépriorisées », les enfants jouent sans limites et s’inventent des mondes imaginaires…

Nous avons démarré par la pose des parements derrière le nouveau poêle 🙂 De jolies pierres pour habiller délicatement ce mur. Le ton de la journée est donné, du beige, du blanc, du naturel et du brut.

Parements.jpg

Et ensuite j’avais prévu un temps de couture pour refaire (seule) une housse de coussin. J’en avais fait un à mon dernier cours de couture, et il me restait encore du tissu. Je me suis dit que d’essayer de la refaire à la maison, serait le meilleur moyen d’ancrer les apprentissages.

Le tissu vient d’une chute de rideaux avec 2 cotés : beige et blanc. Le tissu est beau, je ne voulais pas le perdre. Et puis c’est important pour moi de coudre avec des tissus que je réutilise. Plutôt que d’acheter du neuf… C’est une couture zéro déchet qui m’intéresse.

A vu d’œil, j’aurai bien aimé en faire 2 housses… Ma prof a évidemment trouvé réponse à ce challenge 🙂

Houssecours.jpg

J’ai dû prendre des photos (et des notes) pendant le cours pour me rappeler dans quel sens assembler les tissus… C’est comme pour les pochettes, on coud tout ensemble, on retourne et hop magie, aucune couture n’est visible ! C’est une gymnastique d’esprit qui ne me vient pas encore naturellement mais je garde espoir 😉

Vu la fragilité du tissu, surtout le beige, ma prof m’a déconseillé de faire une housse avec une fermeture éclair. On est donc parti sur une housse avec un rabat à l’intérieur. Ce qui me plaît bien, c’est très beau et bien plus simple 🙂 ça rajoute juste un ourlet, mais je ne m’en sors pas si mal :

Housseourlet.jpg

Je suis ravie de voir le résultat. Je les trouve très élégants ces ptits nouveaux 🙂

Coussinsfinis.jpg

Les coussins sont adoptés et moi j’ai de nouvelles idées plein la tête…

LELM