Jus Basilic Citron

Ce jus, on l’a découvert chez Cyril, aux Jardins du Taillefer. On s’est régalés et on a reproduit (à peu près ;)) la recette à la maison. Moi qui cherche souvent quoi faire avec mon basilic, voici une utilisation de plus !

Basilic.jpg

Ce jus se fait au blender : j’y dépose les feuilles de 4 ou 5 branches de basilic (j’ai du classique et du citronné au jardin), le jus d’un citron, 1 cuillère à café de miel doux (acacia ou ronces/trèfles de mon cousin) et de l’eau. Je ne mets qu’un fond d’eau au début pour bien mixer les feuilles et ensuite je rajoute le reste.

 

Ensuite je filtre le mélange (ça c’est pour éviter les petits bouts de feuilles dans les dents 🙂 mais ce n’est pas obligatoire) et je sers !

C’est très frais pour l’été et ça fait un fabuleux apéro sans alcool.

Bonne dégustation !

signatureelm3_5_original.jpg

Cueillez du tilleul !

Les tilleuls sont en fleur. On entend butiner au-dessus de nous… Quel bonheur cette odeur si calmante, une odeur proche de celle du mimosa. Vous avez un tilleul dans le jardin (petits veinards) ou alors vous savez ou en trouver ?

Tilleul.jpg

En me baladant en vacances, je ramasse une poignée de fleurs de tilleul, pour tester, même si j’en ai déjà bu des centaines de litres! Je reviens 2 jours plus tard avec un panier, pour faire ma récolte. Vous reconnaîtrez facilement un tilleul à la forme caractéristique de ses fleurs :

Fleurtilleul.jpg

Les fleurs sont accrochées à une bractée (c’est la partie qui ressemble à une feuille plus claire), puis à la feuille, qui est d’un vert plus foncé et qui est en forme de coeur.

tilleulbranche.jpg

Après les avoir rincées et essorées, je fais sécher les fleurs et leurs bractées. Vous pourrez les conserver dans un bocal au sec ou un sac en papier.

tilleulseche.jpg

Puis utilisez-les cet hiver pour lutter contre les bronchites mais surtout pour vous détendre et favoriser un doux sommeil 😉

tilleulinfusion.jpg

Bonne nuit à tous 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

 

 

Reminéralisez-vous avec l’ortie…

Profitons de tout ce que le printemps peut nous offrir… Encore une herbe à ramasser directement dans votre jardin. Tout comme les pissenlits, on peut également manger de l’ortie! Elle se trouve assez facilement dans nos jardins (donc gratuitement), dans les coins plutôt humides. L’ortie est reminéralisante, c’est à dire qu’elle va vous ressourcer en minéraux essentiels tels que le calcium, le magnésium, le manganèse, le potassium, le silicium et le fer en importante quantité. Une vraie bombe nutritionnelle à déguster au printemps.

L’idée c’est de la consommer la moins transformée possible, pour en garder tous les bienfaits et donc en jus 🙂

Comment procéder  ?

Je ramasse avec des gants de jardinage 2 ou 3 branches et je les coupe pour ne garder que les feuilles puis je les rince dans la passoire. Mon extracteur vertical peine quand je mets les tiges entières.

20190419_182422.jpg

Ensuite je les mets dans l’extracteur en les attrapant entre 2 bouts de carottes 🙂 Pour ce jus-là, j’ai utilisé des feuilles d’ortie, des carottes, du concombre, un petit bout de pomme et du curcuma.

20190419_183427.jpg

Ok le jus n’a pas une couleur très sexy, je l’avoue, mais la richesse est à l’intérieur ! Voici un 2e essai avec moins de carottes :

20190430_122711.jpg

Bonne dégustation.

signatureelm3_5_original.jpg

Mangez des pissenlits

Oui en ce moment, il y a beaucoup de vert dans mes photos. Merci au printemps de nous donner tant de richesse au jardin. On dirait qu’il est là pour réveiller nos yeux et papilles…

On m’a demandé récemment, quel était mon plat « réconfort »… Car étant végétarienne, je ne mange plus de chair animale… Donc non ce n’est pas une bonne blanquette de veau ! 😉

Ma réponse c’est une salade avec plein d’herbes du jardin. J’ai pris 2 feuilles de batavia de mon producteur bio (et local ;)) car mes semis en sont là… Ils rejoindront le rectangle des courgettes…

20190412_132441.jpg

Et j’ai rajouté des pissenlits et de la mâche du jardin :

20190319_084120.jpg

Puis du persil gentiment offert par mon voisin (merci !) car mon coin persil est encore tout petit!

J’ai aussi rajouté du céleri de mon petit plant (j’ai coupé les branches et j’ai replanté la base…), puis un peu d’origan (oui du jardin aussi!) pour ramener l’Italie dans mon assiette. Et pour finir une fleur de bourrache pour la couleur 🙂

Le tout assaisonné d’huile d’olive, de vinaigre et quelques graines de sésame pour aujourd’hui :

SaladePrintemps.jpg

C’est exactement cela qui me réconforte: aller chercher dans mon jardin des crudités, de la vie à déguster, quasi gratuitement en plus. Un jardin durable pour subvenir à mes envies de salade, de temps en temps, c’est déjà très bien !

signatureelm3_5_original.jpg

Lunga vita alla pasta…

A la maison on aime réduire nos déchets : souvent cela veut dire faire soi-même ! Il y a aussi un plat qu’on adore : les pâtes… Plusieurs voyages en Italie nous ont convaincu : les pâtes sont un plat à part entière !

20190407_223759.jpg

En 2016 nous avons donc décidé d’acheter un laminoir pour abaisser la pâte… Vous pourrez en trouver sur internet à moins de 50€… Je ne suis pas pour acheter des « ustensiles » pour chaque « aliment » mais vu notre consommation, je me suis laissée tentée.

20190407_223641.jpg

L’avantage c’est que nous pouvons faire des pâtes bio avec diverses farines (pour alléger le gluten par exemple ;)) et des bonnes farces maison (vegetariennes!) : on contrôle ainsi la composition. Et franchement croyez moi c’est assez facile et tellement gratifiant ! Pour l’inspiration j’avais acheté un super livre, encore chez « La Plage ».

20190407_231230.jpg

Du coup, samedi après-midi ça chantait l’Italie à la maison. Tout le monde s’y met, mon chéri gère (mieux que personne) la pâte à pâtes 🙂 les filles font des tours de manivelle (de la machine) et pour moi c’est confection de la farce et nouveau pliage pour faire des tortellinis 🙂

20190407_223625.jpg

La recette de la pâte est composée de farine et d’oeufs (oui c’est tout!). Environ 1 oeuf pour 100g de farine. Pour la farce j’ai préparé une fondue de poireaux et champignons à la crème, noix de muscade et gruyère.

20190407_223839.jpg

Les ravioli se sont fait dévorer le samedi soir, le reste des pâtes est rangé dans des sacs au congélateur. Il suffira alors de les ressortir et des les mettre dessuite dans l’eau bouillante 🙂

20190407_223740.jpg

signatureelm3_5_original.jpg

Vous reprendrez bien un peu de vitamines?

Ceci est un shoot très frais, mais peut être difficile à apprécier pour certains, la faute au céleri et au fenouil qui ne sont pas forcément des légumes « faciles » en jus 🙂 Ces deux je les adore, plutôt crus que cuits d’ailleurs… 

20190318_135918.jpg

Quand on se met aux jus de légumes, le palais met un moment à « apprécier »… Allez-y progressivement, ils seront bénéfiques si vous prenez du plaisir pas si vous faites la grimace 🙂 Préférez celui-là pour démarrer 😉

20190318_135954.jpg

Les ingrédients de celui-ci : Pamplemousse rose, carottes (j’en ai mis un peu plus que sur la photo), céleri et fenouil 🙂

On peut rajouter du citron qui se marie bien avec le fenouil mais là j’avais peur que ça fasse trop d’agrumes avec mon pamplemousse 🙂

signatureelm3_5_original.jpg

Pink root juice

Je vous présente mon jus rose de racines ! Avec ce jus-là: plus besoin de la crème « Teint des vacances »! Voilà comment avoir un joli teint sans maquillage

La beauté de notre peau vient de ce que l’on mange !

Après le lait d’amandes, on re sort l’extracteur de jus 🙂 Pour faire des cures de vitamines et minéraux sans fatiguer l’estomac. Je m’explique…

L’avantage de boire un jus de légumes est d’avoir toutes les enzymes, vitamines et minéraux des légumes sans leurs fibres. En effet quand les fruits et légumes sont crus, ils sont vivants et leurs enzymes permettent une régération de nos cellules. Cela me parait évident que de manger des produits vivants me fera plus de bien que de manger des produits morts… Mais ça n’engage que moi 😉

Pourquoi enlever les fibres des légumes ? Pour accélérer l’assimilation et garantir l’effet BOOST de votre jus sans fatiguer l’estomac.

C’est comme un café healthy 😉

Un jus est environ digéré en 20 minutes. C’est pourquoi également, il est important de le boire au bon moment : à jeûn le matin, entre les repas ou à l’apéro l’été : version concombre menthe ;). Comme ça vous ne perturbez pas votre estomac et l’assimilation est maximale.

20190313_155938.jpg

Niveau proportion, j’essaye de garder max 1/3 de fruit pour 2/3 de légumes, car les fruits en jus apportent beaucoup trop de sucre d’un coup. Les fruits, au final, il vaut mieux les croquer 🙂 comme ça on a des fibres… Vous suivez 🙂 ?

20190313_155910.jpg

Vous êtes convaincu?

Du coup, je vous présente mon jus préféré en ce moment :

Carottes, Betterave (crue!), Orange (ou Pomme) avec du gingembre et du curcuma (en 2 tranches d’environ 3mm).

Le tout bio bien sûr car sinon c’est un jus de pesticides que vous buvez ! A vous de doser comme cela vous plaît. Ce jus s’appelle chez nous le « Jus Rose » et plaît beaucoup aux enfants. Je leur en fait au goûter ou les matins « sans école » 🙂

20190514_123539.jpg

Un vrai shoot de vitamines et un effet bonne mine garantie !

signatureelm3_5_original.jpg

Le lait d’amandes : my favorite !

Après 30 jours sans café je suis heureuse de re-boire une tasse de mon café au lait d’amandes 🙂 Je prends désormais plaisir à en boire 2 ou 3 par semaine avec mon lait végétal préféré !

20190308_075003.jpg

Je ne fais pas (pour l’instant) d’autres laits végétaux tellement je suis fan de celui-ci. Voici comment je m’y prends :

Je fais tremper environ 100g d’amandes bio en vrac et non grillées. C’est important car le trempage (min 8h) va les réveiller et débuter le process de germination (si elles sont grillées elles sont mortes)… Les amandes se transforment ainsi en super graines bien plus digestes et bourrées de vitamines, plus facilement assimilables en plus 😉

J’en mets toujours un peu plus à tremper car toute la famille en grignote au passage. PS : c’est bien moins sec pour les enfants 🙂 Vous pouvez glisser aussi des noisettes et noix de cajou pour diversifier 😉

Ensuite je sors ma machine adorée, un de mes rares ustensiles : mon extracteur à jus. Je l’ai depuis quelques années et je l’utilise toujours aussi régulièrement !

Là il vous suffit de mettre vos amandes trempées et de l’eau (de 600 mL à 1L selon votre goût) puis allumez l’extracteur… Mettez les amandes petit à petit avec de l’eau, fermez, ouvrez, fermez… Votre jus est prêt ! En prime avec la poudre d’amande qui sort vous pouvez faire de l’okara d’amande.

Si vous n’avez pas d’extracteur, courez vous en acheter un vous pouvez utiliser votre blender : mixez les amandes et l’eau, puis filtrer avec un tissu fin type sac à vrac.

Je le transfère dans une bouteille en verre et le conserve 3 à 4 jours au réfrigérateur. Je me sers de ce lait pour les crêpes, pour les gâteaux, pour les smoothies et pour mon café (je le fais un peu réchauffer car je mets bien plus de lait que de café) 🙂

Bonne dégustation !

signatureelm3_5_original.jpg

Mon cap ou pas cap : Le Café

Après mon désencombrement raté... Oui oui je me félicite pour cet échec et je rebondis pour me fixer un nouveau défi Cap ou pas Cap : Ne plus boire de café pendant 30 jours…

20190205_183751.jpg

Pourquoi je souhaite réduire ma consommation de café ?

Le café est un stimulant. Un vrai petit bonheur matinal pour beaucoup d’entre nous. Réellement ancré dans notre culture, surtout au travail. Sa consommation fait débat, pour certains elle est mauvaise pour d’autre elle a beaucoup de vertus cachées !

Le café nous apporte une sensation d’ancrage et de lourdeur, de chaleur, très utile pour surmonter des situations stressantes. Nous ne voulons pas nous sentir « dans les airs » mais les pieds bien ancrés dans le sol. Source

Mon avis, pour ma propre consommation, est que c’est un « acidifiant » et dévitalisant. Beaucoup de naturopathe proposent d’arrêter le café en première mesure même ! Deuxièmement je ne veux pas être dépendante, le mot est peut-être fort car je n’en bois qu’un par jour 🙂 (petite joueuse, je sais!) Ce que j’ai remarqué c’est la différence quand je médite dans la matinée, quand j’ai bu du café du matin, mon esprit est vraiment plus difficile à calmer à apaiser, la méditation est plus « fatiguante »… C’est ce qui m’a provoqué « mon » déclic.

20190204_230404.jpg

Ce que je souhaite faire c’est une détox de 30 jours. J’espère passer de « J’ai besoin d’un café, je ne peux rien faire avant » à « ça me fait plaisir de boire un petit café de temps en temps ». Ce défi va m’aider à me « libérer » de cette habitude et d’en faire redevenir un vrai plaisir.

Screenshot_20190211-130331_Habits.jpg

Je suis en cours de défi : J-16 Et j’avoue que ça a été difficile… Principalement la première semaine. Ensuite je me dis : « Il ne faut pas craquer maintenant, j’ai déjà fait 10j… » Aujourd’hui c’est bien plus facile: j’avoue que l’idée d’en boire un ne me fait plus envie. Non non même pas avec mon lait d’amandes maison… On verra à la fin du défi 😉

Vous aussi, prenez soin de vous.

signatureelm3_5_original.jpg