Aller au travail à vélo: j’ai testé !

Cela me trottait dans la tête depuis un bon moment, mais vous savez bien, entre l’idée et le passage à l’acte, il y a la procrastination… 🙂 Et autant dire que j’en avais beaucoup des excuses: C’est loin (oui 14,5 km aller), ça prendra bien plus de temps qu’en voiture (20 min contre 45-50 min en vélo) et si je dois me doucher en arrivant, et si c’est dangereux, comment s’habiller et si je crève en route, comment arriver à l’heure pour récupérer les filles… Bref…

Il m’a fallu avoir un déclic, une copine de mon village qui travaille au même endroit, l’avait tenté il y a quelques semaines. Elle a trouvé un trajet totalement sécurisé avec des pistes cyclables séparées de la chaussée.

J’ai attendu les vacances, une belle journée de « presque printemps », ma copine était motivée elle aussi. J’en ai parlé autour de moi le week-end, pour éviter de me désister puis j’ai vérifié la pression de mes pneus.

Et je me suis lancée.

depart.jpg

J’ai eu l’impression de partir à l’aventure… Ou en ballade mais absolument pas d’aller au travail! L’air était frais et revigorant, le soleil tout doux, la nature se réveillait, elle aussi.

Pourquoi le faire ?

  • J’ai passé une journée hors du temps (et hors du stress). Je me suis vraiment sentie détendue et en pleine forme au travail, comme éveillée.
  • J’ai fait du sport, presque 30km de vélo 🙂
  • Je n’ai pas pris ma voiture de la journée.

Côté équipement, j’ai mis mon casque et une veste très colorée. Je n’ai pas eu besoin de me doucher le matin car il faisait frais et l’aller est majoritairement en descente.

trajet.jpg

Au retour, forcément, ça monte! J’étais impatiente de repartir jusqu’au moment où je suis remontée en selle… Ouille. Je vous rassure, c’est un détail qui s’oublie très vite 🙂 Le trajet permet de faire une réelle coupure avec la journée de travail. En arrivant, j’étais heureuse et détendue mais bien fatiguée et couchée à 21h30.

A refaire ?

En vélo cela fait donc passer mon temps de trajet de 40 min par jour à 1h35. Ce n’est clairement pas possible pour moi de le faire au quotidien. Je n’ai pas de vélo électrique et je ne pense pas en acheter pour le moment.

Par contre je compte bien le faire régulièrement, pourquoi pas 1 fois par mois, c’est une nouvelle habitude à ancrer. Il suffira juste de m’organiser avec Monsieur 😉

retour.jpg

Pour la prochaine fois

  • Mettre des baskets, il va commencer à faire chaud, ça sera plus confortable.
  • Pour être mieux vue, penser à mettre 2 hauts colorés manches longues et courtes pour le retour (ci-dessus, au retour, je ne portais plus ma veste colorée)
  • Partir plus tôt le matin 🙂

Je suis ravie de cette expérience, comme pour tout le reste il m’a fallu me lancer sans trop « planifier » pour découvrir et apprendre de l’expérience.

Je sais que c’est possible. Je le referai. Bientôt.

LELM

Cap ou pas Cap : Se créer de nouvelles habitudes

J’aime me fixer des défis et me créer des nouvelles habitudes « bien être/Feel good », pour avancer, apprendre et découvrir. Je n’ai pas de bullet Journal (ou BuJo pour les connaisseurs) mais j’ai une appli sur le téléphone qui me permet de suivre « mes habitudes ».

wp-1581277431449.jpg

L’idée est simple, chaque jour il faut cocher l’habitude que vous avez réalisée: Voici l’appli que j’utilise. Cela me permet de suivre mes progrès et surtout ma motivation. Vous n’êtes donc pas obligée de démarrer un défi de 30 jours, vous pouvez juste regarder où vous en êtes…

Je vous en parle car je viens de redémarrer un Cap ou pas Cap : 30 jours sans café. Et aussi je m’en suis créé un nouveau: le Cap ou pas Cap : Mettre en vente 1 objet par jour sur Vinted ou Le bon coin.

Vous avez envie de vous lancer des défis, vous pouvez commencer aujourd’hui, là tout de suite même. Il vous suffit de le décider. Décider que c’est possible et que vous le faites pour vous… Si vous cherchez des idées vous pourrez en trouver ici.

Voici les nouvelles habitudes que j’ai rajoutées récemment :

  • Soirée sans TV
  • Couture 🙂 Oui je m’y suis mise… Juste une fois par semaine et des fois un peu plus…
  • Emmener mon repas au travail
  • Essence : ça me motive à réduire mon utilisation de la voiture 🙂
  • Jours de jeûne
  • Sortie de la poubelle : pareil je note ça pour espacer les jours et donc faire des efforts pour jeter moins : on en est à 1 fois toutes les 3 semaines c’est déjà bien.
  • Moments de fabrication de cosmétique DIY… Par exemple, les savons 🙂 là je vois que je n’ai pas savonné depuis mes savons de Noël 🙂

 

Change2

Une des clés de la réussite est de démarrer petit et de savoir ajuster vos défis à votre expérience… Les idées sont infinies et la magie, entre vos mains…

A vous de jouer !

LELM

Célébrer les fêtes de fin d’année

Le moment est venu pour moi de prendre du temps pour célébrer cette fin d’année en famille et entre amis. Je profite donc de ce dernier article de l’année pour remercier 2019:

  • Pour toutes les découvertes, expérimentations, moments de partage et de fêtes. Cette soif d’apprendre encore et toujours, de me réinventer chaque jour et de m’investir dans ce que je pense « juste ».
  • Mais aussi pour tous les doutes et difficultés qui m’ont fait grandir et m’ont « aidé » à me remettre en question. Reculer, repartir de zéro, pour choisir les bonnes directions.

Car il s’agit bien de cela, dans la démarche durable, savoir remettre en question nos croyances, nos actions (même infiniment petites) et repenser nos modes de vie. Appréhender nos décisions avec un regard global, holistique, pour laisser de la place à l’avenir. S’émerveiller de la beauté de la vie, partout, toujours…

Rendez-vous en janvier, je vous présenterai mes recettes de savons, infusions, bougies créées pour Noël.

wp-1576957965276.jpg

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année.

LELM

 

Faire un snood au tricot

J’aime acquérir de nouvelles compétences, essayer, découvrir… Et ce n’est pas parce que je me mets à la couture que je dois abandonner le tricot 🙂 Mon niveau est très basique. Et j’ai pourtant réussi à faire un snood… J’ai plaisir à tricoter le soir, ou même en pleine journée, petit moment volé, quand je ne travaille pas 😉

C’est une activité qui me permet de me « poser » et faire redescendre la pression assez rapidement. « Je finis mon rang et j’arrive… » ça fait un peu addict dit comme ça 😉

Je suis allée dans un magasin de tissus récemment, mais pas toute seule. Ma fille a donc orienté mes choix choisi une pelote et m’a demandé de lui faire un snood multicolore… Comment résister ?!

Snood.jpg

Je n’avais pas tricoté depuis au moins 2 ans, c’est revenu tout seul, je maîtrise le point mousse, level 2! Donc ne vous inquiétez pas, une fois que vous aurez appris, ça ne s’oubliera pas 🙂

Matériel nécessaire :

  • 1 pelote: j’en ai utilisé seulement la moitié d’une, c’est un snood enfant.
  • 2 aiguilles à la taille recommandée sur la pelote : ici c’est du taille 5 pour moi.

Réalisation :

Voici les tutos à suivre dans l’ordre :

Snood2.jpg

Voilà un petit DIY facile pour se mettre au tricot. Ensuite vous me direz si vous devenez accro ou pas 😉

LELM

Et la gagnante est…

Oui j’ai vérifié, il n’y a eu que des participantes…

Je vous avais proposé un micro jeux pour fêter les 1 an de ce blog. Vous avez été 6 à participer :

Merci pour votre participation et vos gentils messages. J’ai donc réalisé mon premier tirage au sort, en mode artisanal… J’ai écrit vos noms sur des petits papiers puis j’en ai sélectionné un, les yeux fermés. J’aurai bien fait piocher une de mes filles mais elles sont couchées 🙂

Félicitations au Blog de Laety qui a gagné ! Je te contacte rapidement et t’envoie des petits savons à tester.

LELM

C’est l’histoire de 2 sœurs qui ont changé de vie…

Une jolie arrivée parmi les commerçants de Genas, mon village, une épicerie de vrac, de bio et de local. C’est une belle histoire entre 2 sœurs que je souhaite vous raconter aujourd’hui.

Karima et Wahiba sont deux femmes actives, l’une est responsable RH et l’autre responsable de com. Un jour, elles réalisent que leur travail n’est plus aligné avec le sens qu’elles veulent donner à leurs vies. Un grand voyage et une 3e grossesse ont participé à leur nouvel élan de vie. Il faut dire, qu’elles ont ça dans le sang, comme une évidence, créer du lien « durable » sera le refrain de ce beau projet.

Après cette idée folle, elles ne trainent pas, elles présentent le projet à leurs familles respectives et lancent les premières démarches. Tout avance vite, le projet est lancé. C’est après 1 an de travail que la boutique ouvre avec déjà plus de 250 produits référencés.

Bienvenue à Ô POIDS !

opoidsdev.jpg

Je les ai rencontré 3 semaines après l’ouverture. Un mercredi, avec les enfants, et autant dire qu’une boutique de vracs pour des enfants c’est… fun! Ils ont fini par choisir leur goûter bio et sûr mesure, ça nous a permis de tester quelques produits 😉 Mes préférés, les sablés au beurre en forme de financiers dans l’assiette grise…

Sablés.jpg

Vous pourrez donc y trouver tous les produits d’épicerie ( biscuits, pâtes, riz, céréales, granola, café, thé, chocolat, fromages, oeufs…) mais aussi du vrac liquide (huiles, vinaigres et sirops).

Egalement disponibles des produits d’entretien et des produits de base (lessive, produit vaisselle, bicarbonate de soude, vinaigre blanc…) ainsi que des produits de beauté avec Lamazuna et les savons de l’Ozon (qu’on a aussi choisi pour notre marché bio et local au boulot).

Vrac beautéé.jpg

Après une ouverture réussie, elles ne veulent pas en rester là, au programme : présentation des producteurs, dégustations, ateliers DIY, invitations de naturopathes…

Je repars, ravie de les avoir rencontrées, la tête pleine de rêves, en pensant à toutes les belles animations qu’elles proposeront.

Encore félicitations !

Moi j’y retournerai samedi, mon village mise sur les commerces de proximité, quelle chance de pouvoir faire mes courses à pieds 😉

Pssst : Jusqu’au 6 nov, des savons à gagner dans mon article anniversaire 😉

LELM

Happy 1 les moineaux :)

Tirage au sort le 6 Novembre… Voir à la fin de cet article 🙂

C’est en octobre 2018 que j’ai commencé à publier régulièrement sur ce blog. J’ai concrétisé cette envie de montrer, à travers mes expériences, qu’il suffit parfois d’imaginer que c’est possible pour se lancer.

Moi qui avais peur d’être à court d’idées, de manquer d’inspiration, cette année m’a prouvé le contraire :

  • J’ai publié 90 articles et 20 sont encore en préparation 😉 Dans l’attente du bon moment, où la créativité se transformera en magie.
  • Le blog accueille de plus en plus de visiteurs réguliers. Vous êtes 100 abonnés aujourd’hui et environ 400 visiteurs par mois. Vous voir réagir sur les sujets me rend heureuse, merci de me lire et merci pour tous vos avis.
  • J’ai découvert le plaisir d’écrire, cela me procure du bien-être, de la joie et de la gratitude.

Merci à vous pour tous vos encouragements et vos gentils messages. J’espère continuer encore et encore avec des idées plein la tête, de nouvelles choses à tester et expérimenter pour avancer, échouer, découvrir et créer.

J’en profite pour dévoiler le nouveau « design », j’espère qu’il vous plaira : plus simple et encore plus « moi ».

ELM3

Et en cadeau…

Je tirerai au sort un de vos commentaires pour vous envoyer des petits savons à tester.

Joyeux anniversaire les moineaux… Et MERCI à vous.

LELM