Se Former puis se lancer – Savons

Le savon ne dessèche pas la peau ! Le vrai savon je veux dire : je vous explique…

Depuis cet atelier j’ai la douce impression d’être une magicienne… Un grand merci à Agnès Royer – Le chant des savons pour son partage de savoir, sa gentillesse et sa patience. Elle nous a transformées en magiciennes : Nous avons créé du savon.

20190112_155540.jpg

20190112_152414.jpg

Lors d’un atelier « Découverte » de 3h30 elle explique tout (vraiment tout) avec une pédagogie innée ! On passe un excellent moment, très instructif puis on repart avec nos savons et surtout la passion partagée pour recommencer au plus vite.

J’abandonne définitivement les savons qui ne sont pas fabriqués en « saponification à froid » ! Si ma fabrication personnelle ne nous suffit pas 😉 of course!

saf

Cet article fait écho à mon article sur les chocolats et rejoint le début d’une série : Se former, puis se lancer !!

20190112_170521.jpg

20190115_154815.jpg

Voilà mes petits savons au Rhassoul après la découpe (du pur bonheur je confirme Agnès! Et encore j’avais pas de marbrure…). Ils seront secs le 12 fev… En attendant ils sont « en cure » : ils sèchent… L’attente est longue… Vite, vite on en refait ??!!

Pour voir tous mes autres essais c’est ici

signatureelm3_5_original.jpg

Mon petit baume

Je vous présente mon petit baume à lèvres… Comme les shampoings, savons et autres cosmétiques, je fais attention aux produits que j’utilise. Je recherche la simplicité, le naturel, le pratique et le zéro déchet 🙂

Du coup j’avais lu la recette dans le livre de Béa Johnson, dont je vous avais parlé ici. Il m’a suffi de trouver ma petite boîte parfaite : je l’adore déjà elle fait un peu « Roots » non?

20190111_144153.jpg

Ensuite, j’ai pris la recette d’Antigone 21 comme base et j’ai adapté les huiles et rajouté un peu de nacre végétale « or ». Car j’adore donner un mini reflet « givré » à mes lèvres. Pareil vous trouverez plein de recettes sur internet… Le but et de n’avoir plus qu’un seul « soin des lèvres » (non je ne mets pas de rouge à lèvres ou de gloss…) A n’en avoir qu’un seul, autant qu’il soit parfait pour moi !

Les principaux ingrédients sont : de la cire, un beurre végétal (beurre de karité pour moi), une huile liquide pour le soin (huile d’ argan pour moi), des huiles essentielles…

20190111_144235.jpg

Et quand il sera fini, je n’aurai plus qu’à le re remplir ! C’est le cadeau de Noël que j’ai fait à mes belles-soeurs 😉 J’espère qu’elles l’adopteront !

Petite astuce : en ce moment il est souvent trés dur (froid+cire). Ma solution : portez le dans votre poche de pantalon… Il sera à la température parfaite !

signatureelm3_5_original.jpg

 

Je fais mon shampoing…

Dans ma série « Se former, puis se lancer… », après les chocolats et avant les savons (tout bientôt promis j’en reparlerai)… Je suis désormais accro à la cosméto « solide »…

20190106_213844.jpg

Est-ce que j’ai déjà parlé de mes soins de cheveux ici ?? Par soucis « minimaliste » et « Simplification volontaire » j’avais testé le no-poo… Je n’ai pas réussi mais je n’abandonne pas. Il faudra un peu plus de temps pour moi. J’ai donc déjà bien réduit la fréquence de mes shampoings : 1 par semaine. Le 2e point important pour moi, est d’utiliser des produits naturels : Finalement pourquoi pas faire mon shampoing moi même ?

Pourquoi j’aime les produits solides?

  • Impact écologique faible : Zéro déchet
  • Fait maison donc je sais ce que je mets dedans… Et je peux adapter la recette à mes besoins, ceux de la famille et des amis 😉

Voici 2 créations issues de ce livre : Shampoing à la mangue (en jaune) et soin pour les pointes sèches (en blanc)… Ensuite je teste, je modifie, je re teste… C’est passionnant !

20190105_114730.jpg

Pas forcément besoin d’acheter ce livre, vous trouverez tout un tas de recettes sur Pinterest.

A vous de jouer, tester, reformuler… Have fun !

signatureelm3_5_original.jpg

 

Une dernière chose…

J’aime bien tourner les pages, les débuts et les fins me plaisent. C’est l’occasion de se renouveler, redémarrer, renaître… Je considère le premier jour de l’année comme une chance de bien démarrer mon année. J’en profite pour faire des bonnes actions ou lancer des projets « Généreux ». L’année dernière j’avais décidé de faire des dons réguliers à des associations qui me tiennent à coeur. Pourquoi pas aller nettoyer la plage en famille cette fois… ?

Si vous avez une bonne action à faire pour clôturer 2018 en beauté… C’est celle là…

Regardez cette vidéo

Signez ici

Partagez avec vos amis et votre famille…

Le premier jour de l’année, je l’aime, c’est comme un nouveau départ, un cadeau énorme de la vie pour se nettoyer et se re-concentrer sur l’essentiel. J’adore me lever tôt (et donc pas me coucher trop tard), faire du Yoga, me faire des jus (et manger très sain) puis une sortie dans la nature, écouter le calme, partager en famille, jouer avec les enfants…

20181222_213815.jpg

C’est un souvenir, des odeurs, des images que je garde en moi pour toute l’année et plus encore !

Préparez votre 1er jour de 2019, comme vous l’aimez…

Se former puis se lancer – Chocolats

Cela fait maintenant 6 Noël que je bloque un week-end (entier) avec 2 amies pour faire des chocolats… Je vous explique le concept… Nous nous retrouvons pendant 48h pour faire nos chocolats de Noël. Mes 2 amies avaient commencé avant moi et je me considère très chanceuse de faire partie du groupe 🙂 Oui j’ai eu ma fourchette de chocolatier !

Tout a démarré avec un cours de pâtisserie « spécial chocolats » qu’elles avaient suivi. Ensuite elles ont voulu essayer, toutes seules. Une fois par an c’est donc devenu un rendez-vous immanquable… Toute la famille compte aussi sur moi 🙂

Qu’est ce qui nous motive ?

  • On aime tellement faire nous même… C’est gratifiant quand même de pouvoir dire : « C’est moi qui l’ai fait ! »
  • Parce que dans le cas des chocolats (et sûrement plein d’autres choses) c’est bien moins cher !!! Tout en utilisant des produits de qualité…
  • Et aussi parce qu’on sait ce qu’on met dedans… Pas de « EXXX » 😉 On a même fait un nougat bio.

Quelques images de notre session 2018…

20181220_074129.jpg

20181220_074017.jpg

Nous avons produit 12kg à 3… Pralinés, Gianduja, Nougatine, Truffes, Orangettes, Citronettes et Nougat blanc (petit nouveau 2018). 

Et croyez-moi au début je ne savais pas comment faire et je n’avais aucune connaissance… On est souvent bloqué inconsciemment par l’idée « Je ne sais pas faire »… Le cap n’est pas si facile à passer, mettez-vous dans la position de l’élève, un nouveau monde s’ouvrira à vous… Un monde sans limite…

Ce qui m’a donné envie de partager ça avec vous c’est que je me suis inscrite à un atelier pour apprendre à faire mes savons 🙂 Ce n’est pas le même domaine, certes, mais l’idée reste la même… Avoir conscience et confiance que je peux apprendre et créer, encore et encore…

Se former, puis se lancer…

Joyeux Noël à tous…

 

La vue d’en bas…

Le Yoga m’apprend la patience, la persévérence et surtout à ne plus me comparer aux autres.

Car oui dans le yoga, tout le monde ne part pas du même point de départ…

Je ne suis pas du tout souple « de nature », alors face aux anciennes gymnastes reconverties au yoga : je fais débutante ! Aussi, tout le monde ne progresse pas à la même vitesse, donc on apprend vite à lacher prise et à se focaliser sur notre propre progression.

La seule personne à laquelle tu dois te comparer pour être meilleur est celle que tu étais hier.

Et ce qui est important également c’est d’apprendre à célébrer les progrés. Depuis une semaine je touche le sol avec mes mains à plat. C’est une étape vers la position Uttanasana ci dessous :

Mes mains à moi sont encore devant mes pieds, et ma tête est encore loin de mes tibias. Mais je suis contente de la sensation que j’éprouve quand mes mains à plat 🙂 touchent le sol.

Yoga is not about touching your toes. It’s about what you learn on the way down. 

Jigar Gor

N’oubliez pas de célébrer vos victoires !

Cap ou pas cap !?

Grâce au défi 30 Jours… Le principe est simple: trouver un challenge perso et s’y tenir pendant 30 jours. Pour augmenter vos chances de réussite et votre motivation, vous pouvez en parler à vos amis. Chacun peut avoir un objectif différent of course 😉

Pourquoi 30 jours ?

On entend souvent dire que 21 jours suffisent à ancrer ou arrêter une habitude. J’ai aussi lu 30 jours et plus encore… En réalité cela dépend de la « facilité » de cette nouvelle habitude pour vous. Je pense que 30 est un joli compromis.

1ere étape : Définissez ce que vous souhaitez améliorer en vous. Une bonne habitude à mettre en place ? Ou une mauvaise à enlever… Pour les idées en voici quelques unes à mettre en place TOUS LES JOURS :

  • Boire de l’eau au réveil
  • Ne plus regarder la TV
  • Se lever plus tôt 
  • Apprendre une nouvelle langue ou autre chose…
  • Lire plus
  • Ecrire : pourquoi pas démarrer un blog 😉
  • Méditer : même 5 minutes par jour peuvent tout changer.
  • Faire du yoga 
  • Faire du sport 
  • Zéro déchet
  • Sans maquillage
  • Sans gluten
  • Sans produits laitiers
  • Sans alcool
  • Sans café
  • Etre végétarien
  • Arrêter de fumer
  • Envoyer un message d’amour à vos proches
  • Désencombrer votre maison : j’ai testé ici.
  • Parler à un inconnu 
  • Préférer l’escalier à l’ascenseur
  • Sans soutien-gorge… Si si c’est possible… Elle l’a fait 🙂

Les idées ne manquent pas, à vous de trouver la votre. Vous en trouverez d’autres ici

La 2e étape est de lister vos motivations… Pourquoi voulez-vous changer cela, qu’est ce que ça vous apportera, Comment vous sentirez-vous ? Vos réponses doivent être claires, ça vous servira à vous remotiver en cas de doute…

3ème étape : Partager avec vos proches et motivez-vous mutuellement !

Enfin : Suivez vos progrès grâce à un calendrier : Vous cocherez chaque jour une case. Ou alors la version digitale : perso j’ai téléchargé l’appli Habitudes :

Mes habitudes… 🙂

Ce que j’aime dans ce défi c’est qu’on se focalise sur une habitude à la fois. Moi qui aime en faire beaucoup (trop) à la fois, ça sera une bonne thérapie… Cela permet à notre nouvelle habitude de s’ancrer durablement. Pour ma part j’ai commencé et échoué avec 30 jours « Désencombrement de ma maison« … Puis 30 jours sans café (en cours)…

… Let’s start !

Je préfère échouer…

Je devais acheter ce livre… Je veux dire « c’était écrit » car je ne crois pas au hasard… Quand je pars en déplacement c’est toujours avec quelques livres à lire, c’est même ce que je mets en premier dans ma valise… Mais la dernière fois je les ai oublié !! Du coup je me retrouve à l’aéroport (pas de give box bien sûr) mais un mini/micro rayon livres de poche… Le rayon développement perso est plutôt maigre 😦 

Puis mon regard se pose sur ce livre, le lis la 4e de couv : Les noms de Nadal, Steve Jobs, Marc Aurèle et Freud y sont cités… Il ne m’en faudra pas plus… (Oui je suis attirée par les biographies en ce moment).

Je le dévore en 2 jours je crois, je corne des pages pour relire des passages à Monsieur. Mais je ne lui apprends rien il connaît l’histoire des grands sportifs par coeur !

Ce livre fait du bien car il dé-diabolise l’échec… pour de bon ! C’est un véritable argumentaire pour vous convaincre de tous les effets spectaculaires que peuvent avoir les échecs sur la nature humaine. 

L’échec permet en effet d’apprendre plus vite, de comprendre, d’élargir notre champs de vision, de nous affirmer tout en restant humble, d’expérimenter le réel et de se ré-inventer.

Je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends.

Nelson Mandela

Tout réside dans la position que vous prendrez face à un échec. Tout découlera de cette posture d’acceptation du réel, ce trésor d’humanité.

Ce qui dépend de toi, c’est d’accepter ou non ce qui ne dépend pas de toi ».

EPICETRE

J’y ai aussi découvert le concept de « Sérenpidité » : magnifique ! Cela se définit par « trouver ce que nous ne cherchions pas ». C’est l’histoire de beaucoup de grandes découvertes, trouvées sans avoir été cherchées. Cela rejoint aussi ce que je vous disais à propos des idées et de la créativité… ici

Dans tous les cas, la sérenpidité n’est possible que dans un relâchement, loin de toute crispation volontariste, dans un moment, même bref, de lâcher prise.

Charles Pépin – Les vertus de l’échec

Je ne vais pas tout vous racontrer, mais ce livre est un encouragement, presque une main tendue vers notre propore expérience. Osez vous confronter au réel pour apprendre, grandir et profiter. Car il s’agit de ça encore une fois : prenez votre vie en main car personne ne le fera pour vous !