Je préfère échouer…

Je devais acheter ce livre… Je veux dire « c’était écrit » car je ne crois pas au hasard… Quand je pars en déplacement c’est toujours avec quelques livres à lire, c’est même ce que je mets en premier dans ma valise… Mais la dernière fois je les ai oublié !! Du coup je me retrouve à l’aéroport (pas de give box bien sûr) mais un mini/micro rayon livres de poche… Le rayon développement perso est plutôt maigre 😦 

Puis mon regard se pose sur ce livre, le lis la 4e de couv : Les noms de Nadal, Steve Jobs, Marc Aurèle et Freud y sont cités… Il ne m’en faudra pas plus… (Oui je suis attirée par les biographies en ce moment).

Je le dévore en 2 jours je crois, je corne des pages pour relire des passages à Monsieur. Mais je ne lui apprends rien il connaît l’histoire des grands sportifs par coeur !

Ce livre fait du bien car il dé-diabolise l’échec… pour de bon ! C’est un véritable argumentaire pour vous convaincre de tous les effets spectaculaires que peuvent avoir les échecs sur la nature humaine. 

L’échec permet en effet d’apprendre plus vite, de comprendre, d’élargir notre champs de vision, de nous affirmer tout en restant humble, d’expérimenter le réel et de se ré-inventer.

Je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends.

Nelson Mandela

Tout réside dans la position que vous prendrez face à un échec. Tout découlera de cette posture d’acceptation du réel, ce trésor d’humanité.

Ce qui dépend de toi, c’est d’accepter ou non ce qui ne dépend pas de toi ».

EPICETRE

J’y ai aussi découvert le concept de « Sérenpidité » : magnifique ! Cela se définit par « trouver ce que nous ne cherchions pas ». C’est l’histoire de beaucoup de grandes découvertes, trouvées sans avoir été cherchées. Cela rejoint aussi ce que je vous disais à propos des idées et de la créativité… ici

Dans tous les cas, la sérenpidité n’est possible que dans un relâchement, loin de toute crispation volontariste, dans un moment, même bref, de lâcher prise.

Charles Pépin – Les vertus de l’échec

Je ne vais pas tout vous racontrer, mais ce livre est un encouragement, presque une main tendue vers notre propore expérience. Osez vous confronter au réel pour apprendre, grandir et profiter. Car il s’agit de ça encore une fois : prenez votre vie en main car personne ne le fera pour vous !

9 réflexions sur “Je préfère échouer…

  1. Bonjour, je fais la connaissance avec ton blog qui est très agréable…j’y reviendrai !!
    La citation de Nelson Mandela « Je ne perds jamais, je gagne ou j’apprends » agit comme un mantra dans ma vie…Elle me permet de relativiser.
    Livre que je rajouterai volontiers dans ma PAL…A suivre

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s