Arrêter de se maquiller pour devenir soi

Je ne me maquille plus ! Je ne croyais pas en être capable, mais arrêter de me maquiller a été une décision très enrichissante.

Bon ok je n’étais pas non plus une grande fan : « ma routine maquillage » se composait d’un trait de crayon noir, pour souligner le regard, un peu de fard « taupe » et du mascara pour les grandes occasions… Surtout pas de fond de teint ! J’avais l’impression d’étouffer dessous, je veux sentir ma peau respirer et pouvoir capter la vitamine D.

Arrêter de se maquiller

 

C’est sûr que si vous prenez du plaisir à vous maquiller… Cet article n’est peut-être pas pour vous (quoique?). Ce n’était pas mon cas, même si je ne m’imaginais pas pouvoir sortir sans maquillage (no way!), ça n’a jamais été un plaisir pour moi (ou un moment sympa) de me maquiller.

Arrêter de me maquiller : le déclic

Soyons honnête, il m’arrive quand même de ressortir mon mascara, environ 1 fois par mois on va dire… L’avantage c’est que maintenant quand j’en mets, ça fait son effet 😉

A cause Grâce à mes grossesses j’ai eu des prises de conscience successives sur l’impact de tout ce que je pouvais mettre sur ma peau et de tout ce que je mangeais. TOUT se retrouve dans notre corps au final! Donc je suis passée dans un premier temps au maquillage BIO (assez cher) et là ma routine n’était déjà plus que fard au quotidien et mascara pour les fêtes… Par manque de temps probablement.

Puis un jour, l’été dernier, j’ai réalisé qu’en rentrant du travail, j’avais un peu la tête de « moi le matin » : sans maquillage en fait ! Car non je ne me « re-faisais pas une beauté » en cours de journée… Et donc pourquoi me maquiller si au final tout disparaissait assez vite. Tout le monde m’avait déjà vu au naturel. 

Je crois aussi que ce qui a contribué à « mon déclic » c’est d’avoir rencontré d’autres femmes qui ne se maquillaient pas et qui franchement étaient trop belles ! Elles dégageaient quelque chose au delà, quelque chose de plus vrai, de plus fort, de plus confiant, de plus glamour même !

Bouquet de gerbera du jardin

Ne plus se maquiller: les bienfaits

  • Plus de soucis « J’espère que mon maquillage n’a pas coulé…? » ou « Est-ce que j’ai bien fait un maquillage symétrique »…
  • Gain de temps : Pour moi c’est pas fou : 5 min en tout ! Mais après tout ça compte! Pensez maquillage, démaquillage, achat de produits, rangement…
  • Economies : oui ça coûte cher quand même à la longue. Pour vous motiver calculez votre budget make up à l’année…
  • J’ai aussi l’impression de ne plus « tromper » les gens, d’être juste moi même, sans filtre, plus authentique. Je me sens un peu libérée…
  • Je me sens encore plus belle. Et ça me pousse à sortir prendre le soleil en été pour avoir un joli teint ou à me faire des jus de carotte pour les mauvais jours ! C’est aussi une super motivation pour prendre soin de moi (bien manger, dormir, boire…) : car ça se voit à l’extérieur 😉
  • Ne plus mettre que des produits « sains » sur ma peau. Grâce à des recettes de beauté simplifiées, ma peau n’est plus polluée, elle se régénère naturellement.

Aller plus loin… La simplicité volontaire

C’est exactement dans cette démarche que je me situe. Je me demande régulièrement ce qui en vaut la peine. Ce qui mérite que je perde du temps à m’en occuper : les objets inutiles, les actions inutiles (pourquoi repasser les vêtements!? Et pourquoi pas arrêter aussi le soutien gorge? :))…

J’aime remettre en question mon quotidien pour, parfois, sauter dans l’inconnu et me dire: et pourquoi pas ?

Signature ELM

11 commentaires

  1. Ahah comme notre mode de vie part d’une grosse flemme ! Pareil que toi mais alors tout pareil ou presque ! Tellement la flemme de me maquiller ! Et tellement pas envie de mettre cher dans des produits. Question fatidique : tu te maquilles pour les entretiens ? Autant dans le quotidien les gens qui te connaissent savent, mais difficile d’interpréter la réaction d’un employeur (ça peut être pris comme de la négligence alors que tout l’inverse en fait). Mais en même temps pas envie de bosser pour quelqu’un qui ne comprend pas…

    1. Oui j’avais du mascara uniquement 🙂 mais juste pour l’entretien qui me paraissait le plus important. Pour le reste retour au naturel 🙂 l’important c’est de prendre soin du reste pour que ça ne fasse pas négligé : peau, cheveux, bouche…

Laissez-moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *